Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Le doute plane sur les intentions de Nissan

Ce matin, Bloomberg a révélé une information selon laquelle Nissan, qui a dénoncé C.Ghosn aux autorités japonaises, voudrait renforcer son assise financière en rapatriant 1,1 milliards de dollars en provenance de la Chine.
Le doute plane sur les intentions de Nissan
Par Loic FERRIERE le 13/12/2018

Cet argent proviendrait de sa coentreprise créée avec le constructeur Chinois DongFeng, plus particulièrement des bénéfices engrangés. Jusqu'à présent, pour éviter d'être taxé, Nissan réinvestissait ce bénéfice.

Mais il semble que cette fois, la marque en a décidé autrement, pour des raisons encore inconnues, mais qui font planer le doute quant à l'avenir de l'Alliance.

Nissan dément à demi-mot cette information

"Nissan n'envisage, ni n'entreprend, aucun transfert, à l'exception de ceux qui seraient communément effectués dans le cadre de ses activités", indique le groupe dans un communiqué officiel.

Autrement dit, Nissan ne contredit pas l'information, car en transférant ces fonds, la marque resterait dans le cadre du "communément effectués dans le cadre de ses activités".

Les prochains jours devraient confirmer ou infirmer cette information.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.