Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Résultats commerciaux France Mai 2018

Le mois de mai a été assez calme puisque les chiffres annoncent une hausse des immatriculations en VP de seulement 0,2 %. Cependant, à nombre de jours ouvrés équivalents par rapport à mai 2017, la hausse serait de 5,4 %.
Résultats commerciaux France Mai 2018
Par Team Planète Renault le 05/06/2018

Le moins que l’on puisse dire, c’est que si le groupe Renault suit la tendance (+0,7%), la disparité entre les deux marques est forte puisque Renault est en baisse de 6,2 % (36 252 unités) tandis que Dacia continue son ascension avec +25,2 % (13 168 unités) et Alpine a immatriculé 105 unités.

PSA de son côté limite la casse avec Peugeot (+0,8%) mais pas avec Citroën (-12,4%) dont les ventes de la C3 ne peuvent contrer le vieillissement de sa gamme, tandis que DS se reprend avec une hausse de 28,4 %.

La part de marché du groupe Renault est ainsi stable avec 25,8 % contre 31 % pour PSA (incluant désormais les 7 014 immatriculations d’Opel).

Depuis janvier, Renault reste la première marque en France

Au cumul depuis le début de l’année, sur un marché en hausse de 3,5 %, les marques françaises gagnent du terrain avec une hausse de 10,8 %. Renault reste la première marque de France avec 176 663 unités (-0,6%) et 18,9 % de PDM, devant Peugeot et ses 170 705 unités (18,2 % PDM).

Dacia grâce aux 61 171 immatriculations fait un bond de +19 % pour prendre 6,5 % du marché, tandis que la marque Alpine qui débute à peine a déjà immatriculé 254 Alpine A110.

Au cumul depuis le début de l’année, le classement auto s’établit ainsi en France :

  1. Clio 52 304 unités
  2. 208 45 192 unités
  3. 3008 38 092 unités
  4. C3 32 508 unités
  5. Captur 29 688 unités
  6. Sandero 29 662 unités
  7. 2008 29 625 unités
  8. 308 27 566 unités
  9. Twingo 20 297 unités
  10. Duster 20 297 unités

Pas de changement au sommet de la hiérarchie avec la Clio devant la 208. Si le Captur et le 2008 se départagent à la faveur de quelques unités seulement, la Sandero vient jouer les troubles fêtes, et pourrait bien rapidement prendre à son compte la 5ème place. Belle performance du Duster qui entre dans le top 10 et sort ainsi la Mégane (19 450 unités), et ce, sans compter les 3 650 unités du premier Duster qui sont comptabilisés depuis le début de l'année. Le Kadjar prend la 16ème place (11 967 unités pour 1,3 % PDM), tandis que le Scénic, même s’il reste largement leader sur son segment devant le Picasso (19 560 unités contre à peine plus de 13 000 pour le Citroën) voit ses parts de marché plus que limité avec à peine plus de 2 %.

Renault Koleos

Le match Koleos / 5008 tourne clairement à l’avantage du Peugeot. Quand le Renault occupe 0,4 % du marché (près de 3 500 unités), le 5008 fait près de 13 000 immatriculations. Il faut dire aussi que la gamme limitée du Koleos (produit en Corée) n’aide pas en sa faveur. En prime, pour faire une vraie comparaison, il ne faut oublier les 2 845 immatriculations de l’Espace qui joue sur la même clientèle.

Sur le segment lui aussi en déperdition des grandes berlines, la Talisman prend 0,3 % du marché (3 236 unités) ce qui la place derrière la Classe C, mais devant la Passat, la Mondeo, l’Octavia et la 508. Pour autant, comparé à l'année dernière, ses ventes sont clairement en dessous.

Enfin, la Zoé est toujours en tête du marché électrique de façon incontestée avec 6 079 unités soit 0,6 % du marché. A elle seule, elle fait plus de la moitié des ventes de véhicules électriques (marché qui représente près de 1% en France).

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.