Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Résultats commerciaux France février 2018

Le second mois de l’année a ressemblé au premier. Si le marché VP s’est affiché en hausse de 4,3 % pour un total de 168 897 unités, Renault a été très discret et fait moins bien que son principal concurrent PSA.
Résultats commerciaux France février 2018
Par Loic FERRIERE le 02/03/2018

Ainsi, Peugeot a bien profité du mois de février avec une hausse de 19 % pour un total de 31 000 unités, tandis que Citroën est stable avec 16 643 unités, et DS continue sa dégringolade (-18,8%). Le groupe Renault affiche une hausse limitée de 0,9 %, car la hausse de 8 % de Dacia ne peut suffire face à la petite baisse de la marque au losange (-1,3%). Le deux marques ont ainsi écoulé un total de 40 323 unités, les 3/4 par Renault, et le dernier quart par Dacia.

Le groupe perd ainsi quelques petites parts de marché. La marque Renault prend 17,9 % et Dacia 6 %. Peugeot s'adjuge 18,4 % et passe devant Renault, tandis que Citroën se contente 9,9 %. Enfin, DS détient encore 0,8 %.

Au cumul depuis le début de l’année, sur un marché en hausse de 3,4 % également, Peugeot, Citroën et DS affichent respectivement +14,5 %, +1,4 % et -16,2 %.
Le groupe Renault est à +1,8 %, avec -1 % pour Renault contre +11 % pour Dacia. La part de marché de Renault est de 17,7 % et celle de Dacia est de 6,1%.

Classement depuis le début de l’année

1. Clio 18 014 unités
2. 208 16 565 unités
3. 3008 14 278 unités
4. C3 13 049 unités
5. 2008 10 613 unités
6. Captur 9 666 unités
7. 308 9 654 unités
8. Sandero 9 574 unités
9. Twingo 6 652 unités
10. Megane 6 605 unités

Derrière les 10 meilleures ventes, le Scénic reste en tête du segment avec 5 823 unités, et prend la 13ème place, loin devant le Picasso ( 4 721 unités).

Le nouveau Duster avec ses 5 554 unités prend la 14ème place (auquel il faut également ajouter 2 460 unités du premier Duster), juste devant le nouveau Peugeot 5008 qui réalise un bon début de carrière. Le Kadjar avec ses 3 696 unités (1,1 % de parts de marché) ne peut rivaliser face au 3008 et ses 14 278 unités soit quatre fois plus.

La Talisman avait terminé l’année en tête de sa catégorie, mais depuis le début de l’année, les chiffres de vente sont très bas, avec seulement 1 051 unités, ce qui la classe même derrière l’Octavia, la Mondéo, la Passat, la 508 ainsi que (sur un segment différent) le Koleos ( 1 148 unités, 0,4 % PDM).

L’Espace après un bon début de carrière devient anonyme avec seulement 867 unités, soit 0,3 % de parts de parts de marché.

Quand à la Zoé, 1 788 immatriculations ont été dénombrées, soit 0,5 % du total du marché. Elle représente à elle seul la moitié des immatriculations de véhicules électriques.

Le Diesel est en forte baisse, tout comme l'électrique

Depuis le début de l'année, les motorisations essence représentent 52,67 % tandis que le Diesel n’a jamais été aussi bas avec 41,14 %, contre 47,81 % l’année dernière à la même époque.

Les véhicules électriques jusque là en forte hausse affichent une récession depuis le début de l’année avec seulement 3 258 unités contre 4 513 l’année dernière. La faute certainement à la baisse de l’aide gouvernementale...

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.