Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

La justice ouvre une instruction sur Renault

La justice ouvre une instruction sur Renault
Après le scandale VAG, et l'enquête effectuée en France au sujet des émissions polluantes, la justice française décide d'ouvrir une instruction sur Renault afin de faire la toute la lumière sur ce sujet.
Par le 13/01/2017

Le constructeur n'a pas tardé à réagir en indiquant prendre en compte cette instruction suite à la transmission du dossier de la DGCCRF au Parquet de Nanterre puis à celui de Paris.

Renault indique ainsi "entendre faire valoir ses droits" et rappelle que (extrait):

1- Il respecte la législation française et européenne.

2- Les véhicules Renault ont tous et toujours été homologués conformément à la loi et aux réglementations. Ils sont conformes aux normes en vigueur.

3- Les véhicules Renault ne sont pas équipés de logiciels de fraude aux dispositifs de dépollution.

4- Les Etats, la Commission européenne, les autorités de régulation et les constructeurs automobiles font le constat partagé de la nécessité de renforcer les exigences de la réglementation en vigueur. C'est l'objet de la future réglementation Euro6d.

Le Groupe Renault rappelle qu'il a présenté devant le collège de la commission technique indépendante au mois de mars 2016, un plan complet de réduction des émissions d'oxydes d'azote (NOx) de ses véhicules diesel Euro 6b en usage client qui a été jugé transparent, satisfaisant et crédible.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif