Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Renault va revenir en Iran

Renault va revenir en Iran
Bien implanté en Iran avant la mise en place des restrictions commerciales, Renault va clairement profiter de la levée des sanctions suite à l'accord sur le programe nucléaire signé le 14 juillet dernier.
Par le 05/08/2015

Comme tout industriel, Renault avait respecté l'embargo, lui imposant ainsi de fortes pertes financières (à hauteur d'environ 500 millions tout de même) car les usines tournaient à près de 15% seulement de leurs capacités, une situation difficile étant donné les coûts fixes de telles structures. Mais au moins, l'outil industriel était conservé tout comme la main d'oeuvre, en attendant la reprise.

Bien lui en a pris puisque la production va pouvoir recommencer. Pour cela, la Captur va être prochainement commercialisée, tout comme la Sandero. Renault espère ainsi passer rapidement d'une production d'environ 100 000 véhicules avant la mise en place des restrictions à plus de 300 000  avant 2020, sur un marché de plus de 1.5 millions de véhicules l'année dernière.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif