Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Magasin de pièces de rechange

Magasin de pièces de rechange
Renault prévoit de créer un magasin central de pièces de rechange supplémentaire en France pour augmenter sa capacité de stockage et s'adapter à une activité croissante face à l'évolution de la gamme Renault et à la croissance du Groupe.
Par Cotech le 11/09/2004

Renault envisage de construire un nouveau magasin central de 150 000 m² livrés en trois phases de 50 000m², et extensible à 200 000m², qui serait localisé à Sens-Villeroy dans le département de l'Yonne. Ce site s’ajouterait aux trois magasins centraux de pièces de rechange actuels, situés à Cergy-Pontoise, Flins et Saint-Ouen l'Aumône, en situation de sous capacité pour absorber le surcroît d’activité pièces de rechange du Groupe.

Ce magasin permettrait de rapatrier sur un site Renault, répondant aux standards et aux processus logistiques de l'entreprise, les stocks déportés sur plusieurs prestataires (11 sites en France, pour une surface totale de 240 000 m², en complément les 215 000 m2 de surfaces des trois centres existants), et ainsi d'améliorer la performance logistique, en réduisant l’éclatement géographique. Une première tranche de ce nouveau magasin, d’une surface de 100 000 m², devrait être opérationnelle par phases successives, de septembre 2006 à février 2007. Une seconde tranche 50 000 m² pourrait être mise en exploitation en décembre 2007.

Ce magasin recevrait les familles de pièces les plus vendues. Il emploierait à terme, de manière progressive, plus de 300 personnes recrutées par embauches extérieures et par des offres de mobilité interne au personnel des sites de Cergy et de Flins. Avec ce nouveau site, Renault vise à garantir une meilleure maîtrise du service en qualité, coûts et délais pour les clients et à améliorer son schéma logistique sur l'ensemble des centres de distribution, en optimisant leurs surfaces et la répartition des produits. La qualité de sa logistique pièces de rechange constitue en effet pour Renault un avantage concurrentiel pour son activité après-vente, particulièrement dans le nouveau contexte de distribution automobile en Europe. Le projet fera l’objet d’une information et d’une consultation du Comité Central d’Entreprise le 20 septembre 2004. Les Comités d’Etablissement concernés seront également informés et consultés.



Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.