Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Le créateur de BlaBlaCar débarque au Conseil d’administration

Ce jeudi, le Conseil d’administration de Renault a décidé de proposer à l’Assemblée générale des actionnaires du 23 avril prochain, la nomination de deux nouveaux administrateurs indépendants, à savoir Bernard Delpit et Frédéric Mazzella.
Le créateur de BlaBlaCar débarque au Conseil d’administration
Par le 19/02/2021

Entamé en 2019, le Groupe Renault poursuit le mouvement de renouvellement de son Conseil d’administration et renforce ses compétences en matière financière mais aussi digitale et de mobilité. Cette volonté de renouveler ce Conseil a pour objectif de limiter le nombre de ses membres. Ainsi, et par anticipation, Patrick Thomas, président du comité de la gouvernance et des rémunérations, entre autres, a fait part de sa décision de mettre son mandat à disposition du Conseil dès l’Assemblée générale 2021.

Ce renouvellement intervient également un mois après l’annonce du plan Renaulution faite par Luca de Meo. Le Groupe souhaite changer totalement de philosophie afin de repartir de l’avant et débuter une nouvelle ère. Place donc à la jeunesse et à de nouvelles compétences. Les évolutions suivent tout simplement le cours de l’automobile qui évolue lui aussi au fil des ans. La mobilité se tourne désormais vers l’électrique et sur le partage. C’est pourquoi un nom revient en tête et pourrait relancer cette dynamique. Il s’agit de Frédéric Mazzella, fondateur de BlaBlaCar.

Un lien avec la nouvelle entité Mobilize ?

la nouvelle entité du Groupe baptisée Mobilize

L’homme de 44 ans est le président-fondateur de BlaBlaCar, la plateforme de covoiturage. Le concept plaît et rassemble aujourd’hui une communauté de 90 millions de conducteurs et passagers dans pas moins de 22 pays. BlaBlaCar se positionne donc comme le leader de la mobilité partagée et le Groupe Renault sait parfaitement où aller.

Le 14 janvier dernier, Luca de Meo présentait la quatrième entité du groupe, baptisée Mobilize. Cette nouvelle marque est uniquement dédiée aux services de mobilités et proposera des véhicules 100 % électriques.

Le lien est donc présent et a de l’allure. Frédéric Mazzella ne sera pas le seul nom proposé aux actionnaires le 23 avril prochain. En effet, Bernard Delpit, Directeur général adjoint et Directeur financier du groupe Safran est également nominé. De son parcours on retiendra son passage du côté de PSA entre 2001 et 2007.

Renault continue ses changements au sein du Groupe. Pour rappel, l’Alliance est en difficulté en raison de la crise sanitaire. Le constructeur français a annoncé avoir subi une perte, sur l’année 2020, de 8 milliards d’euros, lorsque son principal concurrent, PSA, termine l’année avec une hausse de plus de 600 millions d’euros.

Le président du Conseil d’administration, Jean-Dominique Senard, ne manque pas de remercier Patrick Thomas notamment, qui « a été un pilier du Conseil d’administration ces dernières années ». L’arrivée de deux nouveaux administrateurs a pour but d’ « accompagner la mise en oeuvre du plan stratégique Renault ».

Le vote est prévu pour le 23 avril 2021. Le Conseil en profitera pour soumettre au vote de l’Assemblée la nomination de Noël Desgrippes, candidat au poste d’administrateur représentant les salariés actionnaires, en remplacement de Benoit Ostertag dont le mandat arrive à échéance.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 30-1594-10580-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-246252604