Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Mercedes Citan: le partenariat Renault renouvelé

Bien que le nouveau PDG de Daimler se soit montré plutôt hostile au partenariat signé avec Renault par son prédécesseur, le futur Citan, l’utilitaire compact de Mercedes, devrait de nouveau être le cousin germain du futur Renault kangoo.
Mercedes Citan: le partenariat Renault renouvelé
Par Loic FERRIERE le 06/05/2019

A peine présenté sous la forme d’un show-car nommé Kangoo ZE Concept, le futur Kangoo arrivera sur le marché dès l’année prochaine en 2020, et aura fort à faire face aux Peugeot Partner  et Citroën Berlingo renouvelés il y a quelques mois. Fabriqué à Maubeuge en France, le Kangoo éxiste également chez d’autres constructeurs comme Nissan ou Daimler.

Chez l’allemand, le nouveau président Ola Källenius  s’est clairement montré hostile au partenariat signé avec Renault par son prédécesseur, de quoi remettre en question les accords entre les deux groupes Européens, bien que les deux entités aient procédés à un échange capitalistique à hauteur de 3,1% chacun afin de solidifier leurs relations.

Pour autant, à quelques mois à peine de sa commercialisation, le projet du futur Kangoo / Citan est désormais bien trop avancé pour tout remettre en question, comme le confirme d’ailleurs Challenges.

Les futurs Mercedes Citan, Renault Kangoo et Nissan NV250 seront tous électriques

Basés sur la même plate-forme commune d’origine Renault nommée CMF, dans la version C/D qui est également utilisée pour tous les véhicules de tourismes du segment C et D du groupe (Mégane, Scénic, Kadjar, Qashqai, Talisman), les 3 utilitaires fabriqués dans le Nord à Maubeuge seront disponibles en version Diesel et en version électrique.

Selon Challenge, Daimler aurait même la primeur de la version électrique. Cela peut paraitre étonnant étant donné que le groupe allemand ne dispose pas actuellement d’une version « EQ » de son fourgon. Mais en y réfléchissant mieux, le groupe s’est engagé en faveur de l’électrique, notamment via Smart, et il doit rapidement abaisser ses émissions de CO2 sous peine d’une amende de l’union européenne.

La fiche technique n’est pas encore connue, mais le futur Kangoo devrait disposer à minima d’une batterie de 33 kW comme le Kangoo ZE actuellement, lui autorisant une autonomie réelle d’au moins 200 km souvent suffisante pour l’utilisation qui en est faite même si une capacité de charge plus importante de l’ordre de 40 kW (soit 300 km d’autonomie réelle) parait tout de même plus probable.

Dacia absent du deal Daimler-Renault

Bien que le Kangoo ait de nombreux cousins, il y a une marque qui semble oubliée du deal passé : Dacia. En effet, le constructeur franco-roumain ne propose pas dans sa gamme de Kangoo rebadgé. En lieu et place, la gamme dite « utilitaire » se compose surtout du Dokker, une variante du monospace Lodgy, qui, il faut bien le dire peine à trouver son public en France.

Si Renault est bien ancré chez les professionnels, pour Dacia, ce n’est pas le cas, ce qui explique des résultats plutôt mitigés avec une part de marché entre janvier et mai 2019 de seulement 1,9% quand Renault prend 31,6% du marché des Véhicules Utilitaires Légers (incluant bien sûr, les véhicules de tourisme en version 2 places).

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.