Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Une baisse de plus de 6% pour Renault en avril

Le mois dernier, le marché automobile français a vu 226 231 véhicules (VP + VUL) être immatriculés, dont 187 390 sur le seul marché VP. Cela représente sensiblement le même volume que l’année dernière (+0,4%).
Une baisse de plus de 6% pour Renault en avril
Par le 03/05/2019

Les ventes du groupe Renault sont en baisse, de façon assez marquée puisque Renault termine à -6,6 % tandis que Dacia s’affiche à -11,4%. Au total, le groupe a immatriculé 44 349 voitures neuves auprès des particulier ce qui représente une part de marché de 16,7 % pour la marque au losange et 6,6 % pour Dacia. A noter que Alpine a immatriculé 353 nouvelles unités de son A110.

Une baisse de 3% des immatriculations pour le groupe Renault depuis le début de l'année

Au cumul depuis le début de l’année, le marché auto est stable (0,4%) , mais le groupe Renault est en baisse (-3%), principalement du fait de Renault (-4,9%) tandis que Dacia reste sur les tendances du marché (+0,2%).

Le groupe français prend près de 25 % du marché, tandis que son principal concurrent PSA (incluant Opel) représente 33,8 % du marché automobile français.

Les meilleures ventes en 2019: Clio, 208 et C3 trustent le podium

Le classement des meilleures ventes depuis le début de l’année n’a pas été chamboulé avec les ventes du mois d’avril.

1. Clio (47 005 unités)
2. 208 (37 285)
3. C3 (29 162 )
4. 3008 (25 909)
5. Captur (25 107)
6. Sandero (24 264)
7. 2008 (23 153)
8. 3008 (19 993)
9. C3 Aircross (17 824)
10. Duster (17 363)

La Clio 4, en attendant les premières livraisons de la Clio 5 en juin, est toujours largement en tête avec 10 000 ventes de plus que sa concurrente, la Peugeot 208. Le Captur reste leader de son segment, de peu devant le 2008 et dispute la 4ème place au 3008 qui est lui, largement devant le Kadjar qui ne peut lutter ( 8 891 unités, 1,2 % PDM).

Chez Dacia, Les Sandero (6ème avec 24 264 unités) et Duster (17 363 unités, 2,3%) maintiennent leur position.

Au delà du top 10, la Twingo obtient une part de marché de 1,8 % (13 581 unités) et reste leader de son segment. A l’inverse, la Mégane reste derrière la 308 en France (13 911 unités vs 19 993 pour la Peugeot).

Le Scénic (incluant la version longue) recule dans le classement avec près de 11 200 unités (à peine plus de 1,5 % de PDM) mais reste lui aussi leader de son segment devant le Picasso qui réalise une part de marché de seulement 0,8 %.

En électrique, la ZOE est toujours le modèle électrique le plus vendu avec 5 700 unités soit 0,8 % du marché automobile français.

Enfin, du côté des modèles à la diffusion plus limitée, la Talisman, avec 2 315 unités reste derrière la nouvelle 508 (3 736 unités), l’Espace cumule 1 886 unités, tandis que le SUV Koleos dont la version restylée à été présentée en Chine ne rentre plus dans le top 100.

Le Diesel n'a plus le vent en poupe

Ce mois d’avril a marqué un "record" en terme de faiblesse des immatriculations de véhicules Diesel, puisque ce type de motorisation ne représente plus que 1 véhicule sur 3. Jamais le Diesel n’avait été si peu représenté.

Depuis le début de l’année, les moteurs essence représentent 59 % (contre 54 % à la même période en 2018), le Diesel n’obtient la faveur que de 34 % (contre 40 % en 2018), les hybrides décollent légèrement (4,9 % vs 4,53%) tandis que l’élecrique, encore peu représenté réalise désormais 1,9 % contre 1,25 % en 2018.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.