Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Carlos Ghosn dénonce un complot et une trahison

Désormais démis de ses toutes ses fonctions chez Renault et Nissan et incarcéré au Japon, Carlos Ghosn s’est exprimé dans le quotidien local Nikkeï à qui il a donné sa première interview depuis novembre dernier.
Carlos Ghosn dénonce un complot et une trahison
Par Team Planète Renault le 31/01/2019

C.Ghosn dénonce ainsi un complot et une trahison venant de chez Nissan, suite à un projet de fusion. Celui qui avait pendant longtemps refusé toute idée de fusion entre les deux constructeurs s’y était résigné ces derniers mois, notamment sur demande de l’État français, afin de pérenniser les accords mis en place par l’ancien PDG. Ce dernier n’avait d’ailleurs jamais caché ce projet au grand public.

Pourtant, depuis quelques mois, le n°1 de Nissan, jusque là fidèle de C.Ghosn avait clairement marqué son opposition à cette idée, indiquant que ce sujet n’était pas à l’ordre du jour et que Nissan y était opposé.

C.Ghosn affirme qu’il va bien et qu’il veut se défendre

Accusé de malversations et d’abus de biens sociaux, C.Ghosn, dont sa énième demande de remise en liberté provisoire a été refusée, entend bien se défendre et non fuir. Au cours de l’entretien réalisé par le quotidien, il affirme passer par « des hauts et des bas » depuis novembre, mais affirme qu’il va bien malgré son importante perte de poids.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.