Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

GP F1 de Belgique: Renault marque le pas à Spa

On le savait, les caractéristiques du Grand Prix de Belgique sur le superbe circuit de Spa ne convenaient pas à la monoplace, tandis que du côté du moteur, Mercedes et Ferrari avaient un avantage certain. La logique a été respectée, avec des performances
GP F1 de Belgique: Renault marque le pas à Spa
Par Loic FERRIERE le 30/08/2018

En arrivant en Belgique, Renault avait donc surtout pour ambition de limiter la casse, et de tenter de profiter d’une situation avantageuse, comme cela peut être le cas sur cette piste en raison des conditions météo souvent capricieuses.

L’équipe avait ainsi choisie d’équiper la monoplace d’Hülkenberg d’un nouveau moteur, provoquant un départ en fond de grille du fait de la pénalité appliquée. Après de mauvaises qualifications, l’équipe a décidé de faire de même pour son coéquipier. Même décision, même effet, les deux Renault sont donc parties en fond de grille, aux 18 et 19ème place…

Un départ mouvementé, une course soporifique

Au premier virage –toujours compliqué à Spa- après le départ, Hülkenberg, en ratant son freinage est venu percuter Alonso ce qui provoque de nombreux effets collatéraux (aileron arrière de Ricciardo arraché , crevaison de Räikkönen, abandon de Charles Leclerc…).

« Les roues avant se sont bloquées et j’ai glissé dès que j’ai appuyé sur la pédale de frein. Ces voitures sont très sensibles aérodynamiquement, notamment quand celles placées devant se regroupent. Cela fait perdre beaucoup d’adhérence et de charge. Je dois reconnaître que j’ai été surpris aujourd’hui. J’ai probablement commis une erreur d’appréciation en freinant un peu tard. C’est frustrant pour moi, pour l’équipe et pour les autres pilotes impliqués dans l’incident. Malheureusement, la course automobile est parfois ainsi. Nous serons à Monza le week-end prochain et je veux me concentrer là-dessus en oublier cela le plus rapidement possible. »  Hülkenberg

Le reste de la course sera très calme. Vettel ayant réussi à prendre la tête de la course à Hamilton peu après le départ gardera sa position jusqu’à l’arrivée. Le podium sera complété par la Red Bull Renault rescapée de Verstappen.

Sur la seconde Renault, C.Sainz échoue à la porte des points, en 11ème position.

C’était un week-end difficile dans l’ensemble. Aujourd’hui, nous avons eu du mal dans le deuxième secteur et les dépassements n’étaient pas simples comme nous ne pouvions pas assez nous rapprocher des pilotes devant pour exploiter le DRS. Quand on manque de confiance et d’équilibre, cela complique la donne sur cette piste. Nous avons des choses à analyser et à examiner. Vendredi, j’étais plus à l’aise au volant. Nous devons donc vérifier ce qu’il s’est passé au cours du week-end. Nous savons où nous devons progresser. Nous avons quelques jours pour travailler dur et nous préparer pour Monza. » C.Sainz

Avec ce zéro pointé, Renault voit revenir sur elle Haas qui a classé ses deux voitures dans les points, aux 7ème et 8ème place, ce qui lui permet de reprendre 10 points sur l’équipe française, qui en totalise 82 contre 76 pour sa poursuivante.

Enfin, chez McLaren, le départ mouvementé a provoqué l’abandon d’Alonso, tandis que son coéquipier a terminé à la dernière position.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.