Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

GP F1 de Monaco: Victoire de Red Bull

Au terme d’un Grand Prix qualifié par Alonso de "course la plus ennuyeuse de l'histoire de la F1", rengaine habituelle à Monaco, Red Bull a réussi à conserver l’avantage de la pole position de Ricciardo pour s’emparer de la victoire.
GP F1 de Monaco: Victoire de Red Bull
Par Team Planète Renault le 28/05/2018

Pourtant, un problème de boite de vitesse, et une perte de puissance auraient pu avoir raison de sa position de leader, mais grâce à une gestion intelligente, et à un circuit où dépasser n’est pas possible, l’Australien est parvenu à conserver sa position jusqu’à la ligne d’arrivée, devant Vettel et Hamilton. Suivent Raikkönen, Bottas et deux français, Esteban Ocon et Pierre Gasly.

Hülkenberg 8ème, Sainz 10ème

Pour l’équipe officielle Renault, malgré une qualification en dehors du top 10, Nico Hülkenberg a réussi à terminer devant son coéquipier en prenant la 8ème place sur la ligne d’arrivée en prolongeant au maximum l’utilisation de ses pneumatiques ultra-tendres jusqu’au 50ème tour.  
Pour Sainz, sa qualification en 8ème position sur la grille laissait espérer une meilleure position que la 10eme place à l’arrivée de la course.

Le pilote espagnol, qui a laissé passé son coéquipier plus rapide, paye là une dégradation plus importante que prévue de ses pneumatiques. Après s'être arrêté dès le 15ème tour, il aurait été préférable d'opter pour les pneumatiques supertendres et non ultratendre.

"Je crois que la course était un peu un désastre dès le départ. Même en préservant les pneus, ils se dégradaient énormément à l'avant. Nous ne savons pas pourquoi et nous devons y prêter attention. Ensuite, la décision de passer aux ultratendres au 15e tour n'était pas la plus appropriée." Carlos Sainz

Chez la rivale et cliente McLaren, Alonso a dû abandonner suite à la casse de sa boite de vitesse. Quant à Stoffel Vandoorne, il n’a pu faire mieux que la 14ème place, permettant ainsi à Renault de prendre de l’avance sur sa rivale au championnat, avec désormais 6 points d’avance.

Enfin, la seconde Red Bull, celle de Verstappen, a pris la 9ème place. Après une erreur lors de la troisième séance d’essais libres l’ayant empêché de prendre part à la qualification, le néerlandais, parti dernier, a été contraint de remonter les différentes voitures devant lui.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.