Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

GP F1 d'Espagne: Hülkenberg KO, Sainz 7ème

Contrairement aux dernières courses, le Grand Prix d’Espagne n’a offert aucun spectacle au cours d’une course remportée par l’anglais Lewis Hamilton, devant son coéquipier Bottas...
GP F1 d'Espagne: Hülkenberg KO, Sainz 7ème
Par Loic FERRIERE le 14/05/2018

Chez Renault, le week end avait plutôt mal commencé avec différents problèmes pour l’équipe. Si Sainz a réussi à se qualifier dans le top 10, pour Hülkenberg en revanche, il sera éliminé dès la Q1, synonyme d’un départ en fond de grille.

Hülkenberg KO, Sainz ramène des points précieux

Après Bakou où l’allemand était parti à la faute, il subira un second abandon en deux courses, la faute à une sortie de piste de Romain Grosjean qui viendra heurter après son tête à queue 3 monoplaces, dont la Renault.

Il ne s'est pas passé grand-chose, je l'ai juste percuté. Nous avons vu que Romain est parti à la faute et il est revenu sur le circuit."

"Je ne pouvais aller nulle part, je ne pouvais pas l'éviter, il a accroché l'arrière de ma voiture et c'était la fin de mon après-midi. Il n'a pas été super dans ce cas précis. Il aime beaucoup partir en tête-à-queue pendant le week-end, mais au premier tour ce n'est pas un moment [pour le faire] avec toutes les voitures autour. Il faut qu'il se penche dessus et y travaille.". N.Hülkenberg

Si on peut reprocher les propos de l’Allemand qui fait preuve d’une certaine ironie, ils sont surtout le signe d’une grande déception.

Heureusement, Sainz saura réaliser une course quasiment parfaite, en prenant la 7ème place, tandis que les concurrents ne feront pas mieux puisque Alonso (McLaren-Renault) termine 8ème, Perez (Force India) ne pourra faire mieux 9ème. Seul Magnussen sur la Haas rescapée terminera devant (6ème) avec une importante marge.

Red Bull sur le podium

Les deux Red Bull s’étaient qualifiées en troisième ligne. En course, Verstappen profitera de la stratégie hasardeuse de Vettel et Ferrari pour prendre la 3ème place, non sans avoir de nouveau provoqué un accrochage, cette fois sans conséquence, au restart de la VSC…

Pour Ferrari, la course a été un cauchemar puisque Vettel ne peut faire mieux que la 4ème place tandis que Raikkönen a du abandonner au 24ème tour, suite à une perte de puissance.

Bien que l’équipe soit un peu déçue, Renault reprend tout de même temporairement la 4ème place du classement des constructeurs à sa rivale et cliente, McLaren. L'équipe se console ainsi en se disant qu'il s'agit là de son meilleur classement, même si l'écart avec les leaders reste très important.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.