Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

GP F1 de Bahrein: une 6ème place et des questions

La seconde manche du championnat du monde de formule 1 qui s'est déroulé à Bahreïn, a vu une nouvelle victoire de Vettel sur Ferrari après celle acquise lors de la manche d'ouverture en Australie.
GP F1 de Bahrein: une 6ème place et des questions
Par Loic FERRIERE le 10/04/2018

L'équipe Renault a respecté son rang en qualifiant ses deux voitures dans le top 10, Hülkenberg prenant la 8ème place, et Sainz la dernière disponible en Q3, à savoir la 10ème, mais à plus de 4 dixièmes de son coéquipier.

Les deux RedBull éjectées de la course peu après le départ

Pour RedBull, la course va s'avérer décevante. Qualifié à une lointaine 15ème place suite à une erreur de sa part, Verstappen va vite entamer une grosse remontée (11ème dès la fin du premier tour) mais buttera sur la Mercedes d'Hamilton. Fautif sur le contact, sa tentative de dépassement quelque peu hasardeuse provoque sa crevaison et son abandon. Dans le même temps, son coéquipier abandonne sur cause mécanique, provoquant l'intervention de la VSC pour évacuer sa monoplace.

L'équipe officielle Renault va quand à elle ramener ses deux voitures à l'arrivée, mais seul Hülkenberg qui réalise une fois de plus une course solide, pourra marquer des points, ceux de la 6ème place. Un bon résultat certes, mais qui masque cependant un manque de rythme comparé aux leaders, puisqu'il se finira à 99 secondes du vainqueur du jour.

Renault F1 Grand Prix de Bahreïn 2018

Son coéquipier Sainz, après un mauvais départ, s'est vite retrouvé englué dans le trafic sans trouver le moyen de s'en extraire si ce n'est en malmenant ses pneumatiques. En mode "survie" en fin de course de son propre aveu (consommation d'essence et de pneumatiques), il cédera le point de la 10ème place à la Force India du français Ocon à seulement deux tours de l'arrivée.

Sentiments mitigés chez Renault malgré un solide Hülkenberg

Dans le clan Renault, le sentiment est donc mitigé. Car clairement, la 4ème place de l'autre français Gasly sur sa modeste Toro Rosso et l'inattendue 9eme place d'Ericson sur sa modeste Sauber laissent penser qu'il y avait de la place pour faire mieux.

Enfin, chez McLaren, les deux voitures voient la ligne d'arrivée, Alonso prenant la 7ème place, et Vandoorne la 8ème. Si en performance pure, McLaren semble derrière Renault, au championnat, l'écurie anglais mène devant la française avec 7 unités de plus. Mieux encore, elle se retrouve devant RedBull pour deux petits points.

Aux côté de Vettel sur le podium, on retrouve les deux Mercedes, celle de Bottas à qui, il manquait un tour ou deux pour prendre l'avantage sur l'Allemand, et d'Hamilton qui partait pourtant 9ème après avoir reçu une pénalité de 5 places sur la grille de départ suite au changement de sa boite de vitesse.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.