Accueil >  NEWS  >  NEWS

Grand Prix du Brésil : un point insuffisant

Le Grand Prix de Formule 1 du Brésil était pour Renault l’occasion de renouer avec les points ainsi qu’avec la fiabilité afin de parvenir à remplir l’objectif de la 6ème place au championnat du monde des constructeurs.
Grand Prix du Brésil : un point insuffisant
Par Loic FERRIERE le 16/11/2017

Seulement, la performance globale n’a pas été suffisante pour espérer faire mieux qu’une dixième place grâce à Hülkenberg, synonyme certes d’un retour dans les points, mais se révélant insuffisant pour espérer remplir l’objectif visé, alors qu’il ne reste qu’une seule une course d’ici la fin de la saison.

Chez Renault, après un difficile Grand Prix du Mexique où le moteur n’a pas été des plus exemplaires en terme de fiabilité, le constructeur avait à cœur de se reprendre. Pour cela, il s’est montré conservateur dans ses choix, au détriment de la performance globale, que ce soit chez Red Bull, chez l’équipe officielle ou encore chez Toro Rosso.

Avec ses deux monoplaces dans le top 10 lors des qualifications (Hülkenberg 8ème, et Sainz 9ème), l’équipe pouvait éspérer repartir du Brésil avec de gros points. Cependant, après un départ compliqué, les deux pilotes Renault n’ont pu récupérer leur place initiale, devant se contenter au final de la 10ème et 11ème place.

Avec 5 points de retard sur Toro Rosso, équipée également d’un moteur Renault, l’objectif de la 6ème place à la fin de la saison semble compliqué, bien que la dernière course, peut permettre aux jaunes et noirs de gagner ces quelques points si toutefois, l’équipe parvient à classer ses deux pilotes dans les points.

Formule 1: Grand Prix du Bresil

A l’inverse, l’objectif un temps annoncé de rattraper Williams, 5ème du championnat est inatteignable, mais ce n’est pas nouveau.

Chez Red Bull, les deux monoplaces terminent à la 4ème (à plus de 27 secondes du leader Vettel) et 5ème place, avec une belle remontée à mettre à l’actif de Ricciardo après sa pénalité sur la grille de départ. Enfin, chez Toro Rosso, le français Gasly n’a pu faire mieux que 12ème, tandis que son coéquipier Hartley a du abandonner.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.