France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Team Planète Renault le 04/09/2017
 
Grand Prix d'Italie: course à oublier

Grand Prix d'Italie: course à oublier

Dans le fief de Ferrari, sur un circuit qui fait la part belle à la puissance, la domination de Mercedes a été insolente, loin devant Ferrari. Pour les équipes motorisées par Renault, la course a été sauvée par la 4ème place de Ricciardo.


Personne ne l'ignore, le bloc Renault n'atteint pas encore la puissance du Mercedes, ni même du Ferrari. De sorte, devant une course prédite comme difficile, les équipes ont fait le choix de changer leur bloc, et de se voir ainsi pénaliser sur la grille de départ.

Cela a notamment été le cas pour les deux pilotes Red Bull et pour les deux pilotes de l'équipe d'usine.
En partant du fond de grille, faire un résultat était ainsi difficile. Ricciardo, sur Red Bull parviendra tout de même a faire une belle remontée depuis la 16ème place sur la grille, pour terminer aux pieds du podium, certes loin derrière le vainqueur Hamilton (+40 secondes), mais à seulement 4 secondes du troisième, en l’occurrence, Vettel.

Grand Prix F1 de Monza

Pour l'équipe Renault, la voiture ne semblait pas spécialement bien fonctionner ce week end et ce, depuis les essais libres. Quoiqu'il en soit, avec le 'jeu' des pénalités, Hülkenberg s'élançait depuis la 14ème place, et Palmer depuis la 17ème.

Le seul fait de course pour l'équipe Renault a été vu au 15ème tour quand Palmer qui commençait une remontée dans peloton a réussi à dépasser un Alonso pour le gain de la 12ème place, non sans court-circuiter une chicane. Pour cette manœuvre, Palmer recevra quelques tours plus tard une pénalité de 5 secondes. Qu'importe puisqu'un ennui mécanique provoquera son abandon au 30ème tour.

Jolyon Palmer - Renault F1

Pour Hülkenberg, la course s'est déroulée dans un anonymat total, et pour terminer à une triste 13ème place. Clairement, la Renault ne fonctionnait pas sur ce circuit alors qu'elle avait montré de belles dispositions en Belgique à Spa, qui est également un circuit dit « moteur ».

Concernant les autres pilotes motorisés par Renault, Verstappen qui partait 13ème n'a marqué qu'un petit point en prenant la 10ème place, la faute à une touchette avec Massa provoquant une crevaison... Quand aux deux Toro Rosso, elles ont terminé hors des points, avec Sainz 14ème et Kvyat 12ème.




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur | codespromofr |