Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Espionnage: Mackereth était sentimentale

Espionnage: Mackereth était sentimentale
Après McLaren Mercedes, c'est au tour du principal intéressé, Phil Mackereth, de donner sa version des faits sur l'affaire d'espionnage impliquant le ING Renault F1 Team.
Par le 25/11/2007

L'ingénieur Britannique, qui a été embauché en Septembre 2006 par le Losange et licencié en octobre 2007 par la même équipe, a justifié son agissement comme un acte "sentimentale".

En effet, Phil Mackereth a prit des CD comportant des informations sur McLaren pour des raisons affectives. L'ingénieur Britannique a précisé qu'il voulait garder des traces de son travail effectué au sein de la formation de Woking.

Ron Dennis (Président de McLaren), Norbert Haug (Directeur Mercedes Motorsport) et Flavio Briatore (Directeur Général de Renault F1 Team) 


Les avocats de McLaren-Mercedes ont jugé cette justification comme « la plus absurde qu'ils n'ont jamais entendu. » Il est vrai que cette déclaration est un peu surprenante. Phil Mackereth n'a sûrement pas agit pour des raisons sentimentales comme il nous le déclare. Pas sûr que cette défense soit très efficace.

La déclaration de l'ingénieur Britannique devrait cependant ne pas avoir d'impact sur le sort du ING Renault F1 Team. Celle-ci se défendra de son côté et sera jugé en fonction de son comportement vis-à-vis de ces informations provenant de McLaren.

Le conseil Mondial aura lieu le 6 décembre 2007 à Monaco.

L'article est disponible ici

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.