Accueil >  Sport  >  Alpine F1  > 

F1 EL Monaco : Ferrari coiffe Hamilton et Verstappen

Ferrari a décidé de venir plomber les plans de Mercedes et Red Bull lors des premières séances d’essais libres à Monaco. Charles Leclerc a signé le meilleur temps des EL 2, devant son coéquipier, reléguant Hamilton et Verstappen a presque 4 dixièmes.
F1 EL Monaco : Ferrari coiffe Hamilton et Verstappen
Par le 21/05/2021

Le Grand Prix de Monaco est une course mythique de la F1 car elle se distingue par son parcours très sinueux et compliqué en pleine ville, mais aussi par sa particularité que les deux premières séances d’essais libres se disputent le jeudi, et non le vendredi.

Non vous ne rêvez pas, vous ne vous êtes pas trompé de jour dans le calendrier, les deux premières séances d’essais libres du Grand Prix de Monaco ont bien eu lieu ce jeudi. À l’origine de cette exception, depuis 1950, la course de Monaco se tenait lors du week-end de l’ascension. Le flux de touriste était alors plus important sur cette période et les commerçants n’étaient pas content de voir les rues de la ville fermées en raison du GP. Pour y remédier, l’Automobile Club de Monaco a décidé de faire débuter les essais le jeudi puis de laisser la journée du vendredi en off, afin que les touristes puissent rester tous le week-end. Un programme parfois difficile à tenir mentalement pour les pilotes qui peuvent sortir de leur week-end dans la ville de la démesure et du luxe.

Cette journée d’essais libres du jeudi a permis d’assister à un retour aux premières places de Ferrari. Les deux pilotes de la Scuderia ont signé les deux meilleurs temps des EL 2, devançant ainsi les Mercedes et Red Bull. Du côté de l’écurie française Alpine, on cherche encore à trouver les bons réglages afin d’être prêt pour la journée du samedi.

Ferrari se sublime

Charles Leclerc signe le meilleur temps sur ses terres en EL 2

Malgré un problème de boîte de vitesse en EL 1, le Monégasque Charles Leclerc a pu retrouver la piste, sur laquelle il roule très souvent au quotidien, et venir signer le meilleur temps des EL 2, juste devant son coéquipier Carlos Sainz. La Scuderia a pu s’appuyer sur une très bonne journée de son pilote Espagnol pour intégrer les mêmes réglages sur la monoplace de Leclerc.

Après avoir signé le deuxième temps en EL 1, Carlos Sainz prenait la piste en pneus durs sur la deuxième séance et signait le meilleur temps au bout de 5 minutes. Avec un circuit très restreint et des séances d’essais libres désormais réduites à une heure, les pilotes se sont parfois énormément gênés et n'ont pas toujours pu éviter les embouteillages. Une frustration importante sur un tracé qui demande beaucoup de concentration aux pilotes, qui viennent frôler les rails à seulement quelques millimètres.

Après avoir vu les Mercedes et la Red Bull de Verstappen reprendre les commandes, les Ferrari ont chaussé les pneus tendres et sont venues signer les deux meilleurs temps de cette séance de l’après-midi, repoussant Hamilton et Verstappen a presque 4 dixièmes. Une performance qui laisse présager que la Scuderia pourrait venir jouer la victoire sur ce 5eme Grand Prix de la saison.

Il faudra tout de même patienter la journée de samedi et la séance de qualifications pour connaitre réellement le vrai niveau des monoplaces.

Alpine hors du top 10, Schumacher embrasse le mur d’un peu trop près

Mick Schumacher heurte le rail

Dans le reste du classement, Alpine se cherche encore. L’écurie française n’a pas fait mieux que la 12e place sur les deux premières séances d’essais grâce à son pilote espagnol Fernando Alonso. Esteban Ocon se classe 16 et 14e. À noter la bonne performance de Pierre Gasly sur son Alpha Tauri avec ses 4e et 7e place en EL 1 et 2. Alfa Romeo peut rêver de Q3 samedi. Antonio Giovinazzi réalise la meilleure performance pour l’écurie avec une 9e place.

Enfin, sans grande surprise, les rookies sont à la peine. Yuki Tsunoda a du écourter sa séance après avoir touché le mur par l’arrière. Pour éviter de casser les suspensions et surtout la boîte de vitesse, le Japonais a dû rentrer aux stands. De son côté, Haas continue de vivre une saison compliquée. Mick Schumacher a perdu le contrôle de sa monoplace dans la courbe de Massenet. Le pilote allemand a heurté le rail de sécurité mais surtout le trottoir, ce qui a cassé la suspension arrière droite de sa voiture et certainement engendré plus de dégâts. En manque d’argent, l’écurie va sans doute devoir intégrer des pièces usées pour pouvoir repartir en piste.

Rendez-vous ce samedi à 12h pour la dernière séance d’essais libres et la séance de qualifications sur le tracé de Monaco. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-5-10717-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-100801002