Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

GP F1 Sakhir : Ocon sur le podium !

Encore une course incroyable à Bahreïn ce dimanche. Grâce au fiasco de Mercedes, Sergio Pérez s’est imposé sur le tracé de Sakhir. Le Mexicain devance Esteban Ocon et son coéquipier Stroll. 9e, George Russell aura marqué la course par son talent.
GP F1 Sakhir : Ocon sur le podium !
Par le 06/12/2020

Cette saison, les nouveaux tracés nous auront offert les plus belles courses ! Ce dimanche à Bahreïn, sur le tracé de Sakhir, Sergio Pérez a profité des énormes et inhabituelles erreurs de Mercedes pour décrocher sa première victoire en Formule 1. Le Mexicain, toujours sans baquet pour la saison prochaine, a devancé le français Esteban Ocon et son coéquipier Lance Stroll.

En l’absence de Lewis Hamilton, Mercedes a totalement sombré ce dimanche. George Russell, exceptionnel malgré sa neuvième position, aura marqué les esprits par son talent et son audace. Le Britannique perd la victoire sur de grossières erreurs de son écurie et pourrait même être pénalisé en fonction de l'issue de l’enquête que mène la FIA.

Le calvaire de Mercedes

Russell plombé par Mercedes

À trop vouloir assurer et jouer facile, Mercedes a tout foiré. L’écurie allemande a privé le jeune George Russell de sa première victoire en Formule 1. En tête pendant les trois quarts de la course, le Britannique a subi l’incroyable erreur de son écurie du week-end. Habituée à réaliser des doubles arrêts, l’écurie dirigée par Toto Wolf a cette fois tout fait capoter.

Sous régime de Safety Car suite à la perte de l’aileron avant du pilote Williams Aitken, Mercedes a décidé d’effectuer un double arrêt. Russell entre le premier et les mécaniciens se trompent de pneus, semble-t-il avec ceux de Bottas. Derrière, en panique, les mécaniciens gardent aux stands le Finlandais pendant plus de 28 secondes. Une enquête est en cours pour savoir si Russell s’est vu équiper des pneus de Bottas. Si tel était le cas, Russell pourrait être disqualifié.

Pour sa première course chez Mercedes, Russell sera passé par tous les états. Après ce terrible accroc au stand, le Britannique a effectué une remontée exceptionnelle, humiliant son coéquipier par la même occasion en le doublant par l’extérieur au virage 6 et 7, avant que le sort se soit une nouvelle fois acharné sur lui. Revenu à la deuxième place à seulement 2 secondes de Pérez à 6 tours de la fin, l’actuel pilote Williams a dû re-rentrer au stand en raison d’une crevaison lente. George Russell termine donc 9e, juste derrière son coéquipier Bottas qui aura vécu un week-end cauchemardesque malgré sa pôle position. Il faudra attendre la décision des commissaires pour savoir si le remplaçant de Lewis Hamilton conserve sa neuvième place et marque ainsi ses deux premiers points au championnat.

Cruel pour le jeune pilote britannique qui aura ébloui la course dès le départ. Parti de la deuxième place sur la grille, George Russell a pris les commandes de la course dès le premier virage et ne l’a plus lâché jusqu’à ses terribles incidents. Il aura même ridiculisé son coéquipier en fin de course en réalisant un dépassement exceptionnel. Pour Bottas, l’avenir semble difficile. Même si son baquet est confirmé chez Mercedes pour la saison prochaine, ses dernières performances, mêlées à celles de George Russell, ne joueront sans doute pas en sa faveur.

Quand Mercedes n’y est pas, les autres dansent

Sergio Pérez décroche sa première victoire en F1

Tout commençait parfaitement pour l’écurie allemande. Dès le premier tour, après une nouvelle tentative de dépassement mal maîtrisée de Charles Leclerc, le Monégasque envoyait Pérez en tête-à-queue. En voulant éviter le pilote Racing Point, Max Verstappen a fini sa course dans le mur. La Red Bull et la Ferrari se retrouvent au tapis dès le début de la course.

Les deux Mercedes ont alors parfaitement bien géré la course jusqu’à ces arrêts aux stands catastrophiques. Quand il n’y a ni Mercedes ni la Red Bull de Max Verstappen, le champ est libre pour "les autres " pour tenter d’arracher une victoire et c’est Racing Point qui a su en profiter.

Terriblement attristée le week-end dernier après l’explosion du moteur de Pérez à trois tours de l’arrivée alors qu’il était 3ème, l'écurie a pris sa revanche et a été récompensée par cette belle victoire ainsi que la troisième place de Lance Stroll.

Le Mexicain, reparti dernier après son accrochage avec Leclerc dans le premier tour, a fait une remontée remarquable pour prendre la tête dans les derniers tours. Sans baquet pour la saison prochaine pour le moment, il a déclaré être « En paix avec soi-même ». Aucun doute que ses récentes performances vont attirer l’oeil de Red Bull, qui ne sait toujours pas quoi faire d’Alex Albon.

Une première pour Ocon

premier podium avec Renault pour le français

Entre les deux Racing Point vient s’intercaler le français de chez Renault, Esteban Ocon. Parti seulement 11e sur la grille de départ, le normand a maîtrisé sa course pour s’offrir son tout premier podium en Formule 1 avec cette deuxième place. Souvent critiqué cette saison, le Français montre de quoi il est capable et prouve qu’il faudra compter sur lui à l’avenir. Son coéquipier, Daniel Ricciardo réalise une bonne 5e place.

Malgré ces performances, Renault ne réduit pas son retard sur la troisième place au classement constructeur. Avec une seule voiture dans les points, celle de Carlos Sainz, McLaren cède le podium à Racing Point et voit l’écurie française se rapprocher à 12 points. À une manche de la fin de saison, la course au podium constructeur reste encore indécise puisque Racing Point ne possède que 10 points d'avance sur McLaren et 22 sur Renault. Avec les nombreux retournements de situations en F1, il faudra patienter jusqu’à la dernière course pour connaitre l’écurie qui sera sur le podium du classement des constructeurs.

Ce Grand Prix de Sakhir n’est pas représentatif encore une fois de la performance menée par George Russell. Il y a quelques semaines encore, Williams était prêt à s’en séparer pour la saison prochaine et aujourd’hui, le protégé de Mercedes a dévoilé son immense talent. Comme l’a dit Toto Wolf en début de week-end, « Russell est un futur champion ». Le pilote Williams l’a parfaitement montré et a su gérer la pression, le stress et surtout tout un week-end dans une monoplace trop petite pour lui. Un véritable exploit.

Rendez-vous le week-end prochain pour suivre l’excitant dernier Grand Prix de la saison 2020 qui aura lieu sur le circuit de Yas Marina, à Abu Dhabi.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-5-10482-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-187456971