Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

Qualif F1 Turquie : Racing Point en force !

Au terme d’une séance de qualification à la fois exceptionnelle et chaotique, l’écurie Racing Point a créée la sensation en s’emparant de la pôle position grâce à Lance Stroll et de la 3ème place avec Sergio Pérez sur le circuit d’Istanbul.
Qualif F1 Turquie : Racing Point en force !
Par le 14/11/2020

Les Racing Point en feu sous la pluie. Au bout des deux heures d’une séance de qualification à rebondissement, ce sont les Racing Point de Lance Stroll et Sergio Pérez qui ont écrasé la concurrence ce samedi sur le tracé d’Istanbul en Turquie. La séance avait très mal débuté pour puisque la Q1 a été interrompue deux fois par drapeau rouge en raison des fortes intempéries qui ont rendu la piste encore plus glissante qu’elle ne l’est déjà et aussi de la sortie de piste de Romain Grosjean à la fin de cette première séance.

Esteban Ocon s’était emparé du meilleur temps de la Q1 avec un 2’06 juste avant la première interruption par drapeau rouge. Très habile sous la pluie, le français a déjà démontré par le passé qu’il est un pilote redoutable dans ces conditions grâce à sa bonne maitrise et son calme au volant. À l’inverse, Charles Leclerc s’est montré très nerveux lors de cette séance. 16ème lors de l’interruption en Q1, il est passé de justesse en Q2 avant de ne réaliser que le 14ème temps. Pourtant intéressantes lors des essais libres, les deux Ferrari n’ont pas accédé à la Q3 et Vettel partira 12ème.

La pluie s’est invitée ce samedi rendant la piste presque impraticable. Tous les pilotes ont eu d’énormes difficultés à trouver de l’adhérence et à chauffer leurs gommes. Il était difficile de savoir si la séance allait continuer en raison des fortes intempéries mais aussi de la visibilité en baisse (il fait nuit tôt en Turquie) et également des nombreuses sorties de piste des pilotes qui ont pris de gros risques tout au long de la journée.

La première pour Stroll

Pour la première fois de sa jeune carrière, Lance Stroll s’est emparé de la pôle position. Et de quelle manière ! Très critiqué depuis son arrivée en Formule 1, par le fait que son père a dirigé l’écurie Williams et est maintenait actionnaire chez Racing Point, le Canadien a prouvé qu’il avait sa place ici en domptant cette séance avec un chrono de 1’47.765. C’est plus de 4.5 secondes plus rapide que Lewis Hamilton. Les deux Racing Point se sont montrées très compétitives et prouvent qu’elles ne lâcheront pas la troisième place au classement constructeurs.

Max Verstappen, impressionnant également depuis le début du week-end, aurait pu prendre la pôle position s’il n’avait pas décidé de rentrer aux stand pour chausser des pneus intermédiaires alors qu’il venait de réaliser le meilleur temps dans les deux premiers secteurs. Une erreur qui lui coûte la première place mais il faudra bien compter sur lui demain lors de la course. Ces deux pilotes se sont disputés la pôle position en compagnie de Sergio Pérez qui a cru s’adjuger la pôle pendant un long moment avant que son coéquipier ne la lui pique sous le nez. Le Mexicain s’élancera 3ème.

Mercedes à l’agonie

On l’avait pressenti déjà lors des séances d’essais libres, Mercedes a confirmé ses difficultés en qualification. En réalisant seulement les 6ème et 9ème temps, à presque 5 secondes du pôleman, l’écurie allemande a montré qu’elle n’était pas invincible. Bien aidées par le système DAS depuis le début de la saison, qui sera interdit la saison prochaine, les Mercedes ne l’ont, semble-t-il, pas utilisé ce samedi et cela s’est ressenti dans les chronos. À la peine pour faire chauffer la gomme, on a vu un Lewis Hamilton, pourtant très agile sous la pluie, commettre des erreurs qui le placent seulement à la 6ème position, loin, très loin derrière le trio de tête. Pire encore pour Bottas qui n’a pas su faire mieux que le 9ème temps.

Grande première pour Alfa Romeo. Frédéric Vasseur peut jubiler, le directeur de l’écurie Alfa Romeo voit, pour la première fois de la saison, pas une mais deux voitures en Q3. Performantes dans cette séance de qualification, les Alfa Romeo s’élanceront de la grille de la 8ème et 10ème position.

Les Renault bien placées

Dans la course à la troisième place au classement constructeurs, Renault se place bien à l’issue de cette séance de qualification. Loin derrière les Racing Point qui devraient gagner des points ce week-end, les Renault s’élanceront tout de même de la 5ème et 7ème place, décrochées respectivement par Daniel Ricciardo et Esteban Ocon. Le pilote français, à l’aise sous la pluie compte bien se rattraper et montrer qu’il participe lui aussi à la troisième place de son écurie au classement.

Renault, qui ne compte qu’un seul point d’avance sur Racing Point et McLaren, devra se concentrer et aller chercher un maximum de points demain lors de la course. Le rapport de force s’est une nouvelle fois inversée puisque les deux McLaren s’élanceront hors du Top 10. La bataille opposera donc Racing Point à Renault sur ce circuit d’Istanbul. Même s’il reste encore trois Grand Prix après ce week-end, on voit mal comment Racing Point ne pourrait pas reprendre cette troisième place au classement constructeurs après la démonstration réalisée cette après-midi.

Il faudra tout de même attendre demain, 11h heure française, pour assister à cette course qui sera sans aucun doute passionnante et exceptionnelle. La piste devrait encore être humide et le manque d’adhérence sera au rendez-vous. Le premier virage s’annonce très difficile sur ce tracé et on peut s’attendre à des retournements de situation incroyables. Ne manquez pas le Grand Prix de Turquie demain, dès 11h10.

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.