Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

GP F1 Turquie : engranger le plus de points

En s’emparant de la troisième place au championnat du monde des constructeurs grâce au deuxième podium en trois courses de son pilote Daniel Ricciardo, l’écurie française confirme sa belle saison et compte bien conserver sa place sur le podium.
 GP F1 Turquie : engranger le plus de points
Par le 10/11/2020

La lutte n’a jamais été aussi acharnée que cette saison en Formule 1 dans le championnat des « autres ». Trois écuries se tiennent en un tout petit point pour se disputer la troisième place au classement du championnat du monde des constructeurs. Derrière les intouchables Mercedes et Red Bull, trois écuries, dont l’équipe tricolore Renault F1 profitent de la saison catastrophique de Ferrari pour s’installer sur le podium. Depuis le début de la saison, l’écurie Racing Point semble supérieure à Renault ou McLaren mais depuis plusieurs Grands Prix, la tendance s’inverse. L’écurie de Lawrence Stroll n’y arrive plus même si Sergio Pérez, qui perdra son baquet la saison prochaine au profit de Sebastian Vettel limite les dégâts et permet à son équipe de rester à flot dans cette course à la troisième place. Mais pour combien de temps ?

Ricciardo la force de chez Renault

Renault réalise une excellente saison cette année et a été récompensée par son premier podium, depuis son retour en F1, décroché par Daniel Ricciardo sur le circuit du Nürburgring début octobre. Mieux encore, le pilote australien a récidivé lors du dernier Grand Prix à Imola et permis à l’écurie française de s’emparer de la troisième place au classement des constructeurs pour un seul petit point. Derrière, la future équipe de Ricciardo, McLaren, et Racing Point sont à égalité et talonne la firme française. À quatre courses de la fin de saison, personne ne peut être sur de qui va l’emporter, mais la bataille sera sans aucun doute très intéressante.

De son côté, Daniel Ricciardo a fort à faire également. 4ème au classement des pilotes, il sait qu’il ne pourra jamais revenir sur le trio de tête Hamilton-Bottas-Verstappen mais il garde l’objectif de cette 4ème place. Avec 95 points au compteur, 10 points d’avance sur Charles Leclerc et 13 sur Sergio Pérez, rien n’est assuré. Il faudra encore batailler dès ce week-end en Turquie sur un tracé que l’Australien connait très peu mais qui ne l’inquiète pas : « J’ai hâte d’être en Turquie. Je n’y ai fait qu’une séance d’essais libres sur piste mouillée en 2011. Si le temps est sec, cela sera donc un peu l’inconnu pour moi ».

Quelle écurie est la mieux placée ?

Si l’on en croit les paroles du Directeur Sportif de Renault, l’écurie Racing Point a « la voiture la plus rapide ». Mais on ne peut pas nier que depuis plusieurs courses, l’écurie à la voiture rose n’y est plus. Les mauvais résultats obtenus par Lance Stroll et l’erreur stratégique qui a certainement coûté le podium à Pérez à Imola sèment le doute au sein de l’équipe. Certes, ils disposent de la meilleure voiture des trois écuries, mais la confiance n’y est plus et dans ce sport, la vitesse ne fait pas tout

Chez McLaren, on travaille en silence. Depuis le départ de Fernando Alonso, qui retournera chez Renault, ou plutôt chez Alpine la saison prochaine, l’écurie progresse chaque année et mérite elle aussi d’être récompensée. Avec deux pilotes talentueux, dont un (Carlos Sainz) qui rejoindra Ferrari la saison prochaine, l’écurie britannique a de quoi mettre son grain de sel. Qui plus est, des trois écuries à se battre, McLaren est la plus régulière.

La régularité et la fiabilité, c'est ce qui peut trahir Renault. Comme on a pu le voir à Imola, la fiabilité de la voiture jaune sera un facteur déterminant dans ce duel à trois. Déjà contesté avant même sa première année terminée, Esteban Ocon a abandonné trois fois lors des cinq derniers Grand Prix, ce qui pénalise fortement la marque française. Le normand reste confiant et l’assure, « L’équipe est performante (…) il y a la capacité à signer des gros résultats et nous pouvons être au rendez-vous ».

Prochain rendez-vous ce week-end sur le tracé de l’Istanbul Park en Turquie.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.