Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

GP Émilie-Romagne : Très bonne opération pour Renault

Avec une nouvelle troisième place décrochée par son pilote australien Daniel Ricciardo, Renault monte sur le podium au classement du championnat du monde des constructeurs. Mercedes réalise un nouveau doublé et s’offre ainsi le titre de constructeur.
GP Émilie-Romagne : Très bonne opération pour Renault
Par le 01/11/2020

Au terme d’une fin de course haletante et mouvementée, Lewis Hamilton a décroché son 93ème succès en Formule 1 devançant son coéquipier Valtteri Bottas et le pilote Renault Daniel Ricciardo. A peine un mois après avoir offert le premier podium à l’écurie française depuis son retour en F1 en 2016, l’Australien a récidivé, lui permettant ainsi de conforter sa quatrième place au championnat du monde des pilotes et de permettre, par la même occasion, à son écurie de grimper sur la troisième marche du podium au classement des constructeurs.

5 abandons et des rebondissements

Après un départ mitigé pour Lewis Hamilton, se faisant dépasser par Max Verstappen, le pilote britannique a parfaitement su gérer ses pneumatiques pour retarder au maximum son arrêt et profiter de l’intervention virtuelle de la voiture de sécurité pour ressortir devant son coéquipier et ne plus lâcher la tête.

Parti de la 4ème position, Pierre Gasly a dû abandonner dès le 9ème tour pour problème mécanique. La fin de course a réservé quelques surprises. Après avoir dépassé Valtteri Bottas et s’être emparé de la deuxième place, Max Verstappen a vu son pneu arrière droit éclaté et a abandonné. À un peu plus de 10 tours de l’arrivée, Sergio Pérez prenait la troisième place et la voiture de sécurité rentrait en piste. Grâce à une erreur tactique de l’écurie Racing Point, qui a fait rentrer Pérez au stand alors que ses pneus était moins usés que ses concurrents directs, le Mexicain a laissé filer le podium permettant à Ricciardo de décrocher son deuxième podium avec Renault. La sortie de route de Georges Russell sous régime de voiture de sécurité a permis au pilote australien de conserver ses gommes et résister au retour de Daniil Kvyat sur son Alpha Tauri.

Seul point noir au tableau, l’abandon d’Esteban Ocon pour problème mécanique. Le Français aura décidément passé un mauvais week-end, lui qui peine à s’imposer au sein de l’écurie française, qui passera sous le pavillon Alpine F1 l’année prochaine.

3ème place pour Renault

3ème place pour Daniel Ricciardo mais surtout 3ème place au classement du championnat du monde des constructeurs. Double bonne opération ce week-end sur ce Grand Prix d’Imola pour l’écurie française. Déjà en bonne voie après la séance de qualification d’hier, l’écurie a confirmé son retour sur les devants de la scène avec ce nouveau podium profitant des contres-performances de ses concurrents directs, McLaren et Racing Point. Il faudra cependant continuer les efforts pour les quatre derniers Grand Prix de la saison car Renault ne dispose qu’un seul petit point d’avance sur McLaren et neuf sur l’écurie Racing Point qui, elle, semble décrocher en cette fin de saison. On se dirige donc vers un duel intense entre Renault et McLaren. La marque au losange semble mieux armée que l’écurie britannique même si le manque de points apporté par Esteban Ocon peut être un frein pour cette fin de saison. Prochain rendez-vous F1 dans deux semaines pour le Grand Prix de Turquie. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.