Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Renault dévoile partiellement sa nouvelle monoplace de F1

Alors que le bal de présentation des nouvelles monoplaces s’enchaîne, Renault a décidé de ne dévoiler que très partiellement, et uniquement via quelques rares photos, sa monoplace 2020.
Renault dévoile partiellement sa nouvelle monoplace de F1
Par le 13/02/2020

Un événement de lancement a malgré tout bien eu lieu cet après-midi à l’Atelier Renault situé à Paris sur les champs-élysés. Étaient présents, les deux pilotes, l’australien Daniel Ricciardo qui va effectuer sa seconde saison dans l’équipe, et le français Esteban Ocon qui après un an d’absence des circuit va de nouveau se retrouver sur une grille de départ. A leurs côtés étaient présents les dirigeants de l’équipes: Pat Fry, le nouveau directeur technique châssis, Cyril Abiteboul, Alain Prost, Rémi Taffin le Directeur Technique Moteur et Marcin Budkowski, le directeur exécutif.

On est bien loin des grandes présentations pompeuses qui avaient lieu il y a encore quelques années à l’autre bout du monde. Plus les années passent et plus celles-ci se font en catimini. Cette année, l’équipe américaine au sein de laquelle officie le français Romain Grosjean fera sa présentation officielle au public quelques minutes avant les premiers essais. Mais l’équipe a malgré tout dévoilé quelques clichés.

Renault RS20

Pour Renault, c’est encore pire. L’équipe a bien présenté ses pilotes sous leurs nouvelles couleurs, mais la monoplace est restée très discrète.  Non seulement, on n’a eu droit qu’à quelques bouts d’images, mais en plus, la monoplace est dans une livrée de pré-saison, toute grise et noire. Difficile donc de se faire un idée de ce à quoi elle ressemble vraiment.

La réponse, là encore, sera donnée le matin des premiers essais qui se dérouleront à Barcelone, c’est à dire, la semaine prochaine.

Un objectif modeste: la 4ème place

Pour Renault, cette année, l’objectif est clair: retrouver la 4ème place. Un objectif peu ambitieux certes, “modeste” comme l’a avoué Cyril Abiteboul, mais espérer mieux serait se voiler la face. La concurrence a pris trop d’avance pour espérer la rattraper. Par contre, le nouveau règlement 2021 constitue pour Renault une vraie chance de remettre les compteurs à 0. 

Saison Formule 1 2020

Cette année, Renault poursuit sa longue et fière histoire en Formule 1 en entrant dans une nouvelle décennie, notre sixième dans ce sport. 2020 est une année importante à bien des égards. Nous voulons reprendre la dynamique positive des trois premières années ayant suivi notre retour et nous préparer au mieux pour la saison prochaine qui est pour toutes les écuries le début d’un nouveau cycle.

Après avoir achevé notre phase de reconstruction, nous sommes plus déterminés que jamais à être prêts dès le départ à exploiter le meilleur du règlement technique de 2021. J’ai toute confiance dans les équipes d’Enstone et Viry pour que cette nouvelle saison soit une année de reconquête de la quatrième place au Championnat Constructeurs, mais surtout pour faire de ce nouveau chapitre réglementaire qui se prépare dès cette année un terrain de succès pour l’écurie et la marque Renault. Jérôme Stoll, président de Renault Sport Racing

Aileron arrière F1 RS20

Renault va donc devoir assurer cette fameuse 4ème place, probablement contre McLaren, sa principale concurrente, pour ne pas décevoir en haut lieu, tout en continuant à travailler sur la voiture de l’année prochaine. 2020 représente donc une année charnière. Un virage à ne pas manquer sans quoi l’avenir de Renault en F1 pourrait rapidement s’obscurcir si les résultats ne viennent pas.
 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.