Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

La billetterie pour le Grand Prix de France 2020 déjà ouverte

Pour la 3ème année consécutive, le Grand Prix de France qui se déroulera au Castellet dans le sud de la France, aura lieu au tout début de l’été prochain, dans un peu plus de 6 mois, du 26 au 28 juin 2020.
La billetterie pour le Grand Prix de France 2020 déjà ouverte
Par le 16/12/2019

Le plein d’animation dans le village F1

La course, et plus particulièrement la Formule 1 est bien sur ce qui fait vibrer les spectateurs. Mais, ce week end de sport mécanique est également l’occasion de découvrir ou redécouvrir d’autres compétitions moins relayées dans les médias. Si certaines compétitions de monoplace ne seront plus de la partie cette année, d’autres championnats, avec de nombreuses batailles en piste devraient cependant pouvoir combler les nombreux spectateurs venus encourager les pilotes.

Tout cela sans oublier qu’en dehors de la piste, de nombreuses activités sont disponibles dans l’enceinte du circuit Paul Ricard du Castellet. De diverses expositions de modèles anciens, à des stands de dégustation de produits régionaux, ou encore des animations diverses et variées autour du sport automobile, sans oublier le stand de la gendarmerie (si si !), il n’y a pas de quoi s’ennuyer.

Pour ceux qui n’ont pas encore pu assister à l’épreuve, ou qui veulent tout simplement y revenir, la billetterie Grand Prix de France F1 2020 est déjà ouverte dans différents points de ventes.

En s’y prenant au plus tôt, les tarifs sont également un peu plus accessibles: à partir de 119 € pour le dimanche dans l’enceinte générale, sans place assise (réduction de 50% pour les enfants de 6 à 12 ans) et 149 € pour le pass 3 jours.

A noter, que de temps en temps, des offres spéciales sont également proposées.

Enfin, contrairement à la première édition, où les accès avaient été très critiqués, la direction du circuit en accord avec les autorités a mis en place un système bien plus efficace l’année dernière, permettant une vraie fluidité pour arriver jusqu’à la piste.

Le Grand Prix de France, un week end de fête

Jusqu’au début des années 90, le Grand Prix de France était une véritable fête, dans la petite commune du Castellet dans le sud de la France.

Pendant plus de 20 ans, l’histoire du Castellet s’est ainsi forgée au gré des victoires (notamment celles d’Alain Prost) et des passes d’armes sur la piste. En dehors de la piste, on se souvient surtout de la disparition de Graham Hill en 1975, dont l’avion privé s’est écrasé au retour d’essais réalisés au Castelet, ou encore de celle d’Elio DE ANGELIS toujours lors d'essais privés, mais dont l’accident a eu lieu sur la piste cette fois.

Si le Grand Prix de France a fait le deuil du Castellet pendant les années 90 au profit de Magny-Cours dans la Nièvre, puis le deuil tout court jusqu’en 2017 date de son retour dans le calendrier du championnat, l’édition 2019 ne restera malgré tout pas dans les annales tant la course remportée par Lewis Hamilton sur sa Mercedes a été très peu mouvementée.

On peut tout de même espérer que l’épreuve 2020 sera d’un tout autre acabit. En tout cas, les dirigeants du circuit en sont bien conscients et cherchent à améliorer le spectacle l’année prochaine. Le tracé, principal fautif pour le spectacle, ne pourra cependant pas être modifié d’ici là.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.