Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Grand Prix du Brésil: Ricciardo se classe 6ème

Dimanche, à Interlagos, l’équipe Renault a terminé une course difficile à la 7ème place, avant de récupérer la 6ème place en profitant de la pénalité infligée à Hamilton, jugé responsable d’une petite collision en fin de course avec Albon.
Grand Prix du Brésil: Ricciardo se classe 6ème
Par le 19/11/2019

Ce résultat satisfaisant sur le papier ne masque cependant pas un week très compliquée pour l’équipe. Qualifiés en dehors du top 10 samedi, les deux pilotes Renault ont cependant vécus une course bien différente.

Hülkenberg ne trouve pas le rythme

Pour Hülkenberg qui vivait là son avant-dernière course chez Renault mais aussi probablement en Formule 1, l’épreuve a été un chemin de croix. Pendant toute la course, il n’a pas réussi à extraire suffisamment de performance, ce qui l’a fait constamment naviguer en dehors du top 10 pour finir 12ème sous le drapeau à damier. Pire, un incident sous le régime de la voiture de sécurité a provoqué une pénalité de 5 secondes après l’arrivée, le classant au final à une encore plus lointaine 15ème place.

Je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé aujourd’hui. C’était comme si je ne pouvais tout simplement pas progresser en course. Il y avait un peu d’excitation sur la fin entre les voitures de sécurité et les relances. C’était amusant de se battre, mais ce n’était juste pas ma journée. Cela montre à quel point les qualifications sont importantes pour être bien placé et en position de gagner des places.” Nico Hülkenberg

Ricciardo à la faute

A l’inverse, pour son coéquipier Ricciardo, l’épreuve a été bien meilleure, même si elle avait plutôt mal commencé. En effet, en début de course, au 4ème virage, un accrochage avec la Haas de Kevin Magnussen, dont il a été reconnu coupable, lui a également valu une pénalité de 5 secondes (purgée lors de son second arrêt au stand au 40ème tour), en plus d’un passage obligé par les stands pour changer d’aileron, celui-ci ayant été endommagé dans l’incident.

Reparti 20ème, il a alors entamé une lente, mais solide remontée dans une course chaotique, marquée par quelques accrochages, notamment les deux Ferrari entre elles, mais aussi Hamilton avec Albon, qui a vu ce dernier être privé du premier podium de sa carrière.

Hamilton ayant reconnu son erreur, il s’est vu lui aussi infliger une pénalité après la course, permettant à Ricciardo de gagner au final une position pour terminer 6ème.

Après l’incident en début de course, j’aurais dit qu’il était impossible de terminer septième, donc je suis ravi de ce résultat. J’assume ma responsabilité dans l’accrochage avec Kevin. C’était serré, mais je l’ai percuté et il est parti en tête-à-queue. Parfois ça passe, parfois les roues se touchent… Dans cette situation, on pense que c’est fini, mais nous avons gardé la tête basse pour réaliser une excellente prestation. Les relances étaient amusantes et c’était sympa. Il ne reste plus qu’une course et j’ai hâte d’y être !” Daniel Ricciardo

Cette course a également vu un podium inédit avec deux moteurs Honda aux deux premières places (Verstappen et Gasly), ainsi que la McLaren-Renault de Sainz, qui partait dernier, sur la 3ème marche.

La belle 2nde place de Gasly a dangereusement rapproché Toro Rosso de Renault au classement général. Renault conserve tout de même sa 5ème place, mais ne dispose désormais plus que de 8 points d'avance.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif