Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Grand Prix F1 de Russie: le sort s'acharne sur les jaunes

Hier, lors du Grand Prix de Formule 1 de Russie, l’équipe n’a pu ramener qu’un seul petit point à l’issue d’une course qui a vu tous les évènements tourner en défaveur de l’équipe.
Grand Prix F1 de Russie: le sort s'acharne sur les jaunes
Par le 30/09/2019

Et pourtant, une nouvelle fois, la monoplace des jaunes et noirs semblait performante, en témoignent les différentes séances d’essais libres et mieux encore, la séance de qualification.

Lors de cette dernière, N.Hülkenberg a pris le dessus sur son coéquipier australien en réussissant un très beau 7ème temps juste derrière la McLaren de Sainz. La pénalité infligée à Verstappen pour un changement de pièces sur son moteur Honda lui permettra de gagner une place et de partir 6ème. D.Ricciardo de son côté a réussi le 10ème temps, à plus de 2 secondes de la pôle position de la Ferrari de Leclerc.

Une course chaotique à Sotchi

La course s’avérait plutôt prometteuse pour Renault, mais en réalité, il n’en sera rien. Parti 6ème, Hülkenberg perd 3 places lors du départ avant que son équipe ne laisse s’échapper de précieuses secondes lors de son passage au stand pour le changement des pneumatiques. Comme si cela ne suffisait pas, l’intervention de la VSC permettra aux concurrents de réaliser leur arrêt quasiment gratuitement en termes de temps. Le pilote allemand parviendra malgré tout à sauver les meubles en prenant la 10ème place synonyme du dernier point en jeu hier.

Pour Ricciardo, la course sera bien plus courte. Impliqué dans l’accrochage qui a eu lieu au 4ème virage après le départ, le pilote est victime d’une crevaison à la roue arrière gauche. Malheureusement, les dégâts vont vite s’avérer plus important qu’initialement prévu, en perdant de forts appuis-aérodynamique, rendant sa course impossible et poussant l’équipe à le rappeler au stand pour stopper sa course.

« Le résultat d’aujourd’hui est frustrant. Depuis la pause estivale, nous réalisons de bonnes qualifications avec les deux monoplaces dans le top dix. Néanmoins, les événements n’ont pas joué en notre faveur sur trois des quatre courses et c’était encore le cas aujourd’hui. Les dégâts consécutifs à l’accrochage du premier tour ont contraint Daniel à l’abandon tandis que la course de Nico a été compromise par un premier arrêt assez lent et une malencontreuse VSC où il a perdu des places puisque les voitures devant lui ont pu s’arrêter. Une fois de plus, il est facile de pointer certaines circonstances, mais il serait trop facile de s’en remettre à cela. Nous devons tout simplement faire un meilleur travail pour que nos pilotes obtiennent des positions de départ encore meilleures et des courses plus linéaires. La voiture a le rythme, donc nous devons nous concentrer sur cet objectif. » Cyril Abiteboul, Team Principal

Une solide course pour Sainz et Norris, de gros points pour McLaren

Parti 5ème après une excellente séance de qualifications, Carlos Sainz accroche une belle 6ème place lui permettant de se positionner à la 7ème place du championnat. Son coéquipier termine quand à lui 8ème. Ces deux solides résultats permettent à l’équipe de passer la barre des 100 points, une première depuis plus de 4 ans… Mais surtout, l’équipe conforte sa 4ème place au championnat du monde devant Renault.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif