Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

GP de Hongrie: une course hors des points pour Renault

Une nouvelle fois, l’équipe Renault F1 n’a pas marqué le moindre point sur le circuit sinueux du Hongaroring en Hongrie, qui, on le sait, ne convennait pas à la monoplace de l’équipe française.
GP de Hongrie: une course hors des points pour Renault
Par le 07/08/2019

Ce mauvais résultat n’est donc pas une réelle surprise, mais il vient s’ajouter aux récentes contre-performances que l’équipe a déjà connu comme en Allemagne ou en Autriche, où Renault n’a pas non plus marqué le moindre point.

Hülkenberg et Ricciardo hors de la Q3 lors de qualifications

Pour être honnête, hors faits de courses, comme la pluie par exemple, les espoirs de Ricciardo étaient faibles. Piégé lors de la Q1 dont il n’a pu s’extraire, l’équipe à décidé de faire un changement stratégique de son moteur. Quitte à partir loin, autant en profiter. Quant à Nico Hülkenberg, il a réussi à se qualifier au 11ème rang, aux portes de la Q3. Petit avantage, cela lui permettait d’avoir le choix de la stratégie de pneumatiques.

Mais la pluie n’est pas arrivée, et surtout, Hülkenberg a du faire avec un moteur qui s’est mis en mode sécurité, limitant la puissance de ce dernier une bonne partie de la course. Dès lors, difficile de se battre avec ses homologues… Après un bon début de course, qui le voit pointer au 7ème rang au 30ème tour grâce à un long premier relais, le pilote allemand repart 15ème après son unique arrêt au stand pour finalement finir à la 12ème place.

De son côté Ricciardo a réussi à conserver ses pneumatiques jusqu’au 46ème tour et à remonter au classement en effectuant quelques dépassements intéressants. Au 30ème tour, il pointe ainsi à la 12ème place. Mais une fois son arrêt effectué, il repart loin, et finira par se battre en fin de course pour une triste 14ème place avec le danois Magnussen.

« C’est un mauvais résultat avec les deux voitures en dehors du top dix aujourd’hui. Nous visions les points avec Nico, mais nous ne pouvions pas vraiment exploiter notre stratégie entre un moteur en mode sécurité et un avantage finalement limité face aux pilotes s’élançant en pneus tendres. Daniel a effectué une bonne course, mais il est toujours compliqué de partir dernier sur un circuit comme Budapest. Il a tout de même réussi à gagner plusieurs places et il s’est battu avec Magnussen jusqu’au dernier virage, démontrant que le combattant qu’il est ne se rend jamais. Son attitude en piste doit tous nous inspirer au moment d’entrer dans la pause estivale après une première moitié de saison bien en deçà de nos objectifs. » Cyril Abiteboul, Team Principal

Sainz et McLaren toujours là

Une nouvelle fois, McLaren s’est montrée en course. A la fois fiable et performante, la monoplace anglaise a permis à ses pilotes de prendre de nouveaux gros points, notamment pour Sainz qui termine 5ème tandis que son coéquipier Norris obtient une belle 9ème place. Une belle récompense pour le moteur Renault qui ne fait cependant pas les affaires de l’équipe d’usine, qui voit là, la 4ème place au championnat du monde lui échapper de façon quasi certaine.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.