Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

GP F1 du Brésil : déception pour Renault

Après deux bonnes courses où Renault a fait le plein de points, l’équipe savait que le circuit du Brésil poserait quelques difficultés à sa monoplace. Sans surprise, cela a bien été le cas hier.
GP F1 du Brésil : déception pour Renault
Par Team Planète Renault le 12/11/2018

Ces difficultés ont été confirmées dès les premiers essais libres où la monoplace est apparue clairement en retrait de ses principales concurrentes. Ces premières impressions se sont confirmées samedi lors des qualifications, où Sainz et Hülkenberg n’ont pu faire mieux que les 13ème et 15ème places.

En course, la donne a été sensiblement la même, avec des performances en deçà des dernières courses.  Malgré tout, en tout début  d’épreuve, les Renault se sont fait remarquer à la faveur d’une lutte entre les deux monoplaces ayant conduit à une petite touchette sans gravité.

Renault F1 - Brésil

Hülkenberg ne dépassera pas la mi-course. Suite à une surchauffe de son moteur, l’équipe a préféré le faire abandonner. Son coéquipier ne pourra faire mieux que la 12ème place. Une course à oublier donc…

Red Bull près de signer une nouvelle victoire

Alors que Verstappen indiquait ne pas pouvoir doubler les concurrents que sont Mercedes et Hamilton, on a vu qu’à la régulière, il était aussi performant qu’eux, et pouvait même les dépasser. C’est d’ailleurs le cas depuis quelques courses où Red Bull semble avoir pris un avantage, alors que Renault n’introduit plus de nouveautés sur son moteur.  Le pétrolier de l’équipe, ExxonMobil aurait-il trouvé quelque chose ? On se rappelle que Renault a souvent indiqué que chez Mercedes, Petronas jouait un rôle essentiel.

Quoiqu’il en soit, une nouvelle victoire tendait les bras à l’équipe autrichienne si un accrochage entre Ocon (qui était à un tour) et Verstappen n’avait pas eu lieu. Bien que la responsabilité de cet accident ne peut être imputé à 100% au français, il semble tout de même être le plus fautif.

On se rappelle alors qu’il a été impliqué ces derniers temps dans bon nombre d’incidents, dont il a toujours fait porter la responsabilité aux autres (Grosjean, Magnussen, Gasly,…), tout en bénéficiant souvent du bénéfice du doute. Tout d’un coup, le vent semble tourner.

Verstappen signe tout de même un podium avec la seconde place, derrière Hamilton mais devant  Räikkönen, Ricciardo et la seconde Mercedes de Bottas.

Renault repart donc du Brésil avec 0 points, tandis que Haas a réussi à classer ses deux voitures dans le top 10, aux 8ème et 9ème place, soit un gain de 6 points. Pour autant, à une course du terme de la saison, on voit mal, avec 24 points d’avance, ce qui pourrait désormais empêcher l’équipe de perdre la 4ème place du championnat.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.