Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

GP F1 du Japon : Sainz sauve la mise

Même si on ne peut pas dire que l’équipe a brillé en termes de performance, l’équipe a tout de même réussie à prendre un petit point, celui de la dixième place grâce à Carlos Sainz.
GP F1 du Japon : Sainz sauve la mise
Par Loic FERRIERE le 07/10/2018

Nico Hülkenberg l’a dit cette semaine « Renault a perdu la course au développement depuis la mi-saison ». Perdu peut être, mais Renault a aussi peut-être commencé très tôt la voiture de l’année prochaine et donc abandonné un peu celle de cette année ? Du moins, espérons le.

En attendant, l’équipe va souffrir jusqu’à la fin de la saison pour obtenir des points, d’autant plus que l’équipe n’utilisera pas le moteur le plus puissant, celui qu’utilise Red Bull par exemple.

Dès les qualifications, l’équipe était devancée sur le plan de la performance, les deux voitures ne pouvant faire mieux que 16ème (Hülkenberg) et 13ème (Sainz).

Le pilote allemand a du abandonner au 37ème tour, suite à un problème technique (non précisé) à « l’arrière de sa monoplace ». L’espagnol de son côté a réussi à obtenir le point de la dixième place après avoir effectué un long premier relais en pneumatiques tendres avant de passer en pneus (medium) neufs en fin de course.

« C’était très amusant et toute l’équipe a réalisé une course très positive. Nous avons pris un bon départ en dépassant quelques voitures pour être tout près du top dix et nous avons dû effectuer d’autres dépassements en piste. Ce point est la meilleure chose que nous pouvions espérer en partant treizièmes et il s’agit donc d’un excellent résultat. L’équipe a fait du superbe travail : la stratégie, l’arrêt aux stands... Tout a fonctionné. Nous savions que nous allions devoir nous battre ce week-end. C’est donc positif de marquer un point et nous devons maintenant nous appuyer là-dessus lors des quatre dernières courses. » Carlos Sainz

L’équipe conserve la quatrième place du Championnat constructeurs avec huit unités d’avance sur ses plus proches rivaux, l’équipe Haas n’ayant pu marquer que 4 points grâce à Grosjean (8ème).

Red Bull performant, McLaren fait du McLaren

Sur un circuit typé moteur, Red Bull s’est montré performant avec la Spec C du moteur Renault. Verstappen a pris la troisième place à seulement 14 secondes du leader du jour Hamilton et à moins de 2 secondes de Bottas malgré une touchette avec Vettel au 5ème tour provoquant le tête à queue de ce dernier et une pénalité de 5 secondes suite à un incident lors du départ.

Ricciardo a animé la course puisque parti 15ème suite à un problème technique sur son moteur lors des qualifications il a réussi à prendre la 4ème place à seulement 19,4 secondes du vainqueur du jour. Un bel exploit.

Quand à McLaren, les deux voitures terminent 14ème et 15ème...

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.