Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

GP F1 Portimao : les essais libres du jour perturbés

Journée d’essais libres mouvementée sur le circuit de Portimão, au Portugal. Valtteri Bottas a signé le meilleur temps des essais libres 1 et 2. Les français Pierre Gasly et Esteban Ocon ont, eux, eu beaucoup de soucis techniques avec leur monoplace.
GP F1 Portimao : les essais libres du jour perturbés
Par le 23/10/2020

La première journée d’essais libres ne s’est sans aucun doute pas déroulée comme l’avait espéré le paddock de F1. Sur un asphalte neuf et donc très lisse, les monoplaces ont eu beaucoup de problèmes d’adhérences.

Ce tracé a entièrement été refait à neuf avant d'accueillir pour la première fois la Formule 1, ce qui a rendu la piste très glissante, même avec les pneus tendres. Beaucoup de pilotes sont partis à la faute, on a même vu Lewis Hamilton se plaindre de ce manque d’adhérence à sa radio. Sur ce circuit extrêmement vallonné où les virages se prennent quasiment à l’aveugle, les pilotes sont quelques peu en manque de repères et de trajectoires.

Une nouvelle fois, comme depuis le début du championnat, c’est encore une Mercedes qui a signé le meilleur temps des deux séances d’essais libres par l’intermédiaire de Valtteri Bottas. Le finlandais a devancé son coéquipier Lewis Hamilton lors de la première séance d’essais libres puis la Red Bull de Max Verstappen dans la séance 2.

Après-midi test pour Pirelli

La deuxième séance d’essais libres n’aura arrangé personne. Les trente premières minutes étaient réservées à Pirelli qui a mis à dispositions de chaque écuries des gommes prototypes pour la saison 2021. Ces gommes étaient volontairement non marquées pour réaliser un test à « l’aveugle ». Les écuries ne disposaient que de très peu d’informations. Ce test a pour but d’aider Pirelli à développer ses pneus pour la saison 2021, même s’il ne devrait pas y avoir de gros changement. À noter que dès la saison 2022, Pirelli introduira les gommes de 18 pouces sur les F1. Ces gommes sont déjà en vigueur sur les monoplaces de Formule 2.

Du feu et des têtes-à-queue

La dernière heure de cette deuxième séance d’essais libres a été interrompu deux fois, plus d’une quinzaine de minutes à chaque fois, en raison de l’incendie de la monoplace de Pierre Gasly à la suite d’un problème technique et d’un accrochage plutôt stupide, qui aurait pu être grave de conséquences, entre Max Verstappen et Lance Stroll. Malgré cela, le pilote normand de chez Alpha Tauri réalise le 7ème temps de cette séance 2.

On a pu voir également de nombreuses têtes-à-queue et sorties de piste, notamment dans les virages 1 et 4 en raison du manque d’adhérences et de repères. Les pilotes devront être extrêmement vigilants lors de la séance de qualifications de demain car pas loin d’une centaine de tours se sont vus annulés pour sorties de virage. Les pilotes entrent avec énormément de vitesses dans les virages 1 et 4 et sortent des limites de la piste.

Du côté de chez Renault, la journée aura été compliqué et difficile à analyser. Esteban Ocon a connu une fuite d’huile sur sa monoplace dès l’ouverture de la première séance d’essais libres et n’a pu faire que le 19ème temps. Ricciardo avait lui décroché la 9ème place. La séance 2 n’aura pas été meilleure, le pilote australien était visiblement très agacé, deux semaines après son podium au Nürburgring, en raison du trafic. Dernier à 2 minutes de la fin, il a tout de même réussi à boucler un tour en 1.19.987 pour prendre la 13ème place. Du mieux pour Ocon qui a pris la 9ème place.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.