Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Le festival de Cannes, un bon plan pour Renault

Cette année encore, comme depuis plus de 35 ans, Renault a été le partenaire du festival de Cannes qui s’est terminé fin mai. Une aubaine pour la marque qui profite ainsi d’une visibilité mondiale.
Le festival de Cannes, un bon plan pour Renault
Par Loic FERRIERE le 07/06/2019

En effet, transporter les « stars » du festival lui permet d’être sous les feux des projecteurs pendant les 15 jours du festival, et ce, dans le monde entier. Pour cela, Renault a déployé cette année la Talisman, l’Espace ainsi que sa petite électrique Zoé.

Un ticket d’entrée de 300 000 euros pour participer au festival de Cannes

Pour autant, participer à cette vitrine n’est bien sur pas gratuit. Selon les informations rapportées par Capital, le ticket d’entrée serait de 100 000 euros minimum par partenaire. Renault serait plus près des 300 000 euros, auxquels il faut ajouter le déploiement de toute la logistique.

Une dépense qui paraît presque anecdotique, car selon RTL qui cite le directeur des relations publiques de Renault, les retombées seraient de plusieurs dizaines de millions d’euros

« C'est le premier festival au monde, on a la chance d'avoir toutes nos voitures (...), on a calculé environ 60 millions d'euros de retombées dans le monde » Claude Hugot, directeur des relations publiques de Renault.

Forcément, sous le feux des projecteurs des quelques 5 000 journalistes présents sur place qui viennent « shooter » les stars lors de leur descente de voiture ou montées des marches, les voitures apparaissent clairement.

Pour celles et ceux qui l’ont pas la « chance », si toutefois on peut considérer cela comme une chance, d’être à l’honneur d’un film présent au festival, il reste toujours la location de voiture de luxe à Nice ou en France pour se mettre dans la peau d’un héros ou d’une héroïne...

Renault présent dans de nombreux films

Le cinéma a toujours été pour les constructeurs automobiles un excellent canal de communication, même si Renault n’est pas spécialement adepte de ce type de promotion. On peut cependant citer quelques films français très connus comme « Les Visiteurs » qui place à l’écran le vaisseau amiral de Renault à l’époque -la Safrane- ou encore le moins connu Chrysalis en 2007, qui, dans un monde futuriste, fait rouler le concept-car Talisman ainsi que le concept de SUV Koleos des années 2000.

Dans les films internationaux, comment oublier l’espion anglais James Bond dans « Dangereusement Vôtre » où la R11 se fait littéralement découper en deux. Sans oublier le célèbre Titanic dans lequel on peut apercevoir une belle Renault Type CB de 1910. Si l’aspect historique est bien reproduit sur ce dernier film, pas sur que cette brève apparition ait eu la moindre influence sur les ventes de Renault...

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.