Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Améliorer l’utilité de son véhicule

Si pendant des années, le ‘pratique’ a souvent été l’objectif privilégié des clients et notamment des familles, désormais ce n’est plus le cas, les acheteurs privilégiant le style ou encore le plaisir de conduite.
Améliorer l’utilité de son véhicule
Par Team Planète Renault le 06/07/2018

Hormis ces deux critères, la voiture s'avère pourtant avant tout être un objet utilitaire permettant de se déplacer la plupart du temps pour faire de petits trajets (travail, courses,…) mais lors de quelque rares occasions, ces déplacements nécessitent de disposer d’un gros volume de chargement (vacances, déménagement, achat encombrant,…).

Dans ce type de cas, l’achat d’une grosse berline se révèlerait inutile 99% du temps. Inutile donc de dépenser plus pour une utilisation plus que limitée.

Bien que certains modèles de Renault comme l'Espace ou le monospace Scénic se prêtent naturellement mieux que d'autres à ces fonctionnalités plus ‘utilitaires’, les modèles moins spacieux peuvent parfaitement faire l'affaire grâce à l’achat d’accessoires.

Barres de toit

Vous devez transporter plus de bagages que le coffre de votre Clio ne le permet ? Pas de souci: installez tout simplement des barres de toit sur votre voiture, et augmentez drastiquement sa capacité de transport. En plus d'être très pratiques, les barres de toit ont également la caractéristique d'être relativement simples à installer.

Une fois posées, les barres de toit vous permettront de transporter un coffre supplémentaire, ou bien un vélo ou en hiver, des skis, boostant le potentiel utilitaire de votre Renault. Cependant si vous êtes chargé, faites attention à bien adapter le gonflage de vos pneumatiques pour une tenue de route optimale.

Pose d’un attelage

Vous préparez un voyage impliquant de devoir transporter une très grande quantité d'affaires ? Dans ce cas, c'est peut-être une remorque qu'il va vous falloir. Cet ajout vous aidera à transporter du matériel encombrant sans abîmer l'intérieur de votre habitacle. Tracter une remorque nécessite cependant de posséder un attelage, et ce dernier ne se choisit pas au hasard: n'hésitez pas à vous renseigner auprès d'un expert du sujet comme Rameder ou chez Renault par exemple pour être sûr de choisir l'attelage le plus adapté à votre véhicule.

En effet, contrairement à ce qui se faisait pas le passé, la pose d’un attelage n’est plus une sinécure, et de nombreux modèles existes, avec parfois quelques surprises (voir notre article sur le sujet via le lien précédent).

L’avantage d’un attelage, dont certains sont d’ailleurs rétractables, permet en plus de tracter potentiellement une caravane. Bien que cette pratique soit de moins en moins courante, elle permet tout de même de s’affranchir de l’achat ou la location onéreuse d’un camping-car.

Attention, en cas de pose d’un attelage, il est parfois nécessaire de prévenir son assurance, qui peut , au passage, en profiter pour augmenter un peu ses tarifs…

Au rayon des précautions, il faudra être vigilant à la pression des pneumatique qui devra peut-être être augmentée,  et de ne pas oublier non plus que les remorques classiques (avec un PTAC de 500 kg) ne permettent pas d’aller beaucoup au-delà des 300 kg de charge utile, même si certains modèles légers permettent parfois de dépasser les 370 kg. Et s’il s’agit d’une double essieu, la charge utile maximum sera probablement inférieure à 250 kg...

 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.