Ce qui change en 2018:Partie 2

Ce qui change en 2018:Partie 2
Outre la limitation des vitesses, la hausse du nombre de radars et leur privatisation, l’année 2018 va aussi faire la part belle à des nouvelles mesures qui auront officiellement un objectif de sécurité caché derrière un but purement économique.
Par le 26/01/2018

Après notre première partie "Ce qui change en 2018: 80 km/h, radars,..." voici, la seconde partie des plus grands changements pour l'automobile en 2018.

Nouveaux contrôles techniques

Et oui, le fameux contrôle technique va grandement faire parler de lui en 2018, avec pour les automobilistes, une hausse de 20% des coûts, un contrôle bien plus compliqué entrainant un risque de contre visite (de plus en plus souvent payante) de l’ordre de plus de 50%, avec parfois une obligation de réparation sous 24H....

Plus d’infos sur le nouveau contrôle technique 2018.

Forte hausse du prix du stationnement et des amendes qui vont avec

L’état a décidé de laisser les mairies gérer le montant des amendes de stationnement qui était jusqu’alors plafonnées à 17 €. Si certaines communes ont décidé de ne pas bouger, ou même de baisser le montant afin de favoriser la vie du centre-ville et des commerces qui le composent, d’autres ont vu là une aubaine d’augmenter les recettes fiscales.

En tête de la liste, on retrouve Lyon (60 €) et Paris (50€). A l’inverse, certaines grandes villes jouent au bon élève, comme Marseille et Lille (17 €) ou mieux encore Nice (16 €), même si sur la côte d’Azur, la répression est forte.

Bien sûr, parallèlement à cela, le prix du stationnement en profite pour augmenter aussi. Ainsi à Paris, stationner son véhicule devient un vrai luxe puisqu’il passera de 24 € à … 50 € pour 6H, soit pratiquement 1h de smic, avant imposition sur le revenu… Travailler plus pour payer plus...

Hausse de 3% des assurances auto

Après une certaine stagnation ces deux dernières années, les tarifs des assurances (en général, et donc automobiles) vont augmenter de l’ordre de 3% selon le cabinet spécialisé Facts & Figures.

Hausse des tarifs d’autoroute

Dès le 1er février, les tarifs des autoroutes vont également augmenter d’environ 1 à 2%, après une hausse de 1% en 2016 et 2017. Cette hausse est bien sur le résultat de l’inflation (1.026% au 1er octobre 2017) ainsi que de la répercussion directe de la hausse de la redevance de l’Etat de 2013 (passée de 200 à 300 millions d’euros) pour l’usage d’une partie du domaine public.

Une nouvelle vignette dans les tuyaux ?

A la recherche de nouveaux financements, le gouvernement a fait tabler des experts dans ce domaine. Parmi les recommandations de ces « experts », une innovation digne des plus grands scientifiques a émané : le retour de la vignette auto.

Le gouvernement a cependant démenti la mise en place de cette « solution ». Pour le moment…

Prime à la conversion

Tout n'est pas si noir, puiqu'au milieu de ce marasme, l'Etat a mis en place une prime à la conversion (autrement dit, une prime à la casse) permettant de lâcher un ancien véhicule dit "polluant" contre un modèle neuf ou d'occasion respectant certaines normes, notamment en termes de rejet de CO2.

En savoir plus: Prime à la reprise 2018

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.