Ce qui change en 2018:Partie 1

Ce qui change en 2018:Partie 1
Qu’on se le dise, 2018 ne sera pas l’année des automobilistes. Entre une augmentation à deux chiffres des taxes sur les carburants et une répression accrue, la vache à lait qu’est l’automobiliste va être encore bien traitée cette année…
Par Loic FERRIERE le 17/01/2018

Hausse massive du Diesel, hausse importante de l’essence

Vous l’avez certainement déjà remarqué, depuis le 1er janvier, les fêtes de fin d’année ont été fatales aux prix des carburants. La hausse est de l’ordre du jamais vu, avec une augmentation de l’ordre de 7.6 cts sur le Diesel et 4 centimes sur l’essence portant à plus de 70% la part des taxes sur le carburant.

Officiellement, le but est bien sur l’écologie, avec comme ambition de rééquilibrer le prix du Diesel sur celui de l’essence. Sauf qu’en augmentant également fortement l’essence,  retrouver l’équilibre risque de prendre du temps … A l’inverse, la baisse de l’un pour augmenter l’autre aurait au moins donné un sentiment de justice. Mais non.

Pourtant, l’obligation d’utiliser sa voiture notamment pour aller travailler, impose à chaque automobiliste de faire son « plein », quelqu’en soit son prix… L’écologie à bon dos.
De façon plus crédible mais non avouable, la recherche de recettes supplémentaires est bien sur le principal objectif qui a été « colorié » en vert pour paraitre plus acceptable.

Réduction de la vitesse sur les routes

Sans revenir sur la bêtise d’une telle mesure ainsi que son inefficacité annoncée d’avance, la baisse de la vitesse des routes actuellement à 90 km/h (simple voie, à double sens de circulation, sans séparation centrale) va surtout permettre d’accentuer les contrôles sur ce type de routes et très certainement dans un premier temps de pouvoir grandement faire augmenter le nombre d’infractions. Bonne nouvelle, de nouveaux radars arrivent, ainsi que des voitures banalisées…

100 radars supplémentaires en 2018

Etonnement (ou pas…), en plus de la limitation des vitesses, le nombre de radars va continuer d’augmenter en 2018, avec 100 nouveaux radars pour porter le total à 4 700. Cette hausse constante n’est pourtant pas allée de pair avec la réduction des morts ces trois dernières années…

Contrairement à une idée reçue, la plus grosse baisse des morts sur les routes n'a pas eu lieu après la mise en place massive des premiers radars, mais juste après l’annonce par Jacques Chirac en 2002 (-20%) de ses trois grandes priorités qui étaient pour rappel, la sécurité routière, le handicap et le Cancer, ce qui avait provoqué une prise de conscience, avant même la repression.

Etonnement, seul la première grande priorité qui pouvait rapporter gros a vu des actions concrètes. Quant au troisième, alors que la mortalité routière était de 3 461 personnes en 2015 (+77 comparé à 2014, source www.securite-routiere.gouv.fr), le Cancer quant à lui a provoqué la mort de 150 000 personnes en France cette même année soit près de 50 fois plus…

Les recettes  « issues des infractions constatées par la voie du système de contrôle-sanction automatisé et des infractions aux règles de la police de la circulation » ont été budgétée  à plus d’un milliards d’euros dans le projet de loi de finances 2018, tandis qu'en 2016, les radars automatiques ont permis de récolter 920 millions d'euros.

Les radars vont donc continuer à pulluler sur les routes et autoroutes. Preuve de l’inutilité de la mesure, la vitesse sur autoroute est en cause dans moins de 1% des accidents mortels, soit moins d’un mort... par autoroute et par an !

Privatisation des radars embarqués

Quand une voiture menée par les « forces de l’ordre » tournait 1h / jour, la privatisation va permettre rentabiliser les véhicules et de maximiser le nombre d’infraction, donc les recettes, tout en réduisant grandement les coûts, sauf pour le contribuable bien sur. Mieux, quand deux fonctionnaires devaient prendre place dans le véhicule espion jusqu’alors, désormais seule une personne -pour conduire la voiture- suffira, tout le processus étant totalement automatisé.

Les autres "nouveautés" (contrôle technique, stationnement, assurances auto) sont à venir un prochain article...

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.