Accueil >  Thématiques  >  Securité routière - Vie auto  > 

Dégradation des batteries de voiture électrique: quelles conséquences?

La question légitime que l’on peut se poser pour les véhicules électriques est : fera-t-elle comme la voiture télécommandée de mon fils, à savoir, perdre de la puissance et de l’autonomie au fil des ans ? Et bien, coupons court au suspens, la réponse est
Dégradation des batteries de voiture électrique: quelles conséquences?
Par le 26/11/2020

Les constructeurs automobiles ne cessent de développer leur gamme de véhicules électriques. En quelques années seulement, l’autonomie de ces modèles est passée de 150 km à plus de 450 km. Pour Tesla, haut de gamme de l’électrique, ses modèles peuvent même dépasser les 500 km avec une seule recharge.

Pourtant, la question qui se pose consiste à savoir si cette autonomie, et par la même occasion les performances du véhicule électrique, se dégradent avec l’usure des batteries. Et bien oui, la capacité des batteries à stocker de l’énergie diminue au fil du temps. Par comparaison, cela est vrai également pour vos smartphones, vos appareils électroménagers et aussi la petite voiture télécommandée de votre enfant.

Selon une étude menée par Geotab, les batteries perdent en moyenne 10 % de leurs capacités en seulement 5 ans. Pour mémoire, la durée de vie d’une batterie d’un véhicule électrique est de 10 ans, ce qui signifie que pendant ce laps de temps, la batterie se dégrade à une vitesse assez fulgurante.

Pack Batterie Zoe 40
Les batteries de l'ancienne ZOE

Même si cette dégradation est « normale », elle fait réfléchir sur l’achat d’un véhicule électrique ou non. Il faut savoir que certains constructeurs, comme Renault, vendent leurs véhicules électriques sous deux formats différents. Soit avec la batterie intégrée ou alors avec les batteries en location. Le prix de la batterie, pour une Renault Zoé deuxième génération est de 8 100 euros. Cela revient à dire qu’au bout de ces 10 ans, il faut racheter une batterie pour son véhicule. Pour mieux imaginer, nous vous proposons de changer le moteur de votre véhicule thermique, qui au bout de 10 aura plus de 150 000 km au compteur. Nul doute que vous préféreriez changer de véhicule plutôt que de faire ces changements, sachant que d’autres pièces du véhicules sont susceptibles de rendre l’âme.

Une perte de la capacité de stockage des batteries

Au fil des ans, la capacité de stockage de la batterie diminue. Cette dégradation est due à plusieurs facteurs qui sont parfois indispensables au quotidien :

  • L’utilisation du chauffage en hiver, le dégivrage, la climatisation l’été réduisent l’autonomie du véhicule et à force, use la batterie, même si ces derniers font appel à la batterie 12V.

  • Le temps d’utilisation du véhicule. Comme le modèle thermique, arrivé à un certain kilométrage, l’usure des composants devient de plus en plus importante.

  • La température du véhicule lorsque le moteur est en marche

  • La fréquence d’utilisation en plein charge ou presque vide

  • La puissance de recharge utilisée

  • Le nombre de cycles de recharge électrique

Pour pallier à cette dégradation, certains constructeurs garantissent les batteries pendant 8 ans et 160 000 km. Malin de leur part, les garanties sont toujours calculées pour atteindre une date limite, juste avant que les pannes s’enchaînent. Les batteries usagées sont ensuite recyclées. ou récupérées pour un autre usage.

Vigilance sur l’achat d’un véhicule électrique neuf et d’occasion

Si vous souhaitez acheter un modèle électrique, l’un de vos premiers réflexes sera de vérifier l’état de ses batteries. Un peu comme sur son smartphone, le véhicule électrique dispose lui aussi d’une partie réglage affichant le niveau d’état général de la batterie. Il faut alors demander au vendeur le document SOH (State Of Health) du véhicule. Qu’il soit neuf ou d’occasion, n’hésitez pas à le demander. Pendant la production, il n’est pas impossible que votre véhicule ait un défaut. Toutefois, à la sortie d’usine, l’état de batterie de votre véhicule doit être de 100%. Pour un achat d’occasion, au bout de 5 ans, en moyenne, l’état de la batterie doit se situer aux alentours des 90 %.

Pack Batterie  ZE50
Le pack batterie de la nouvelle ZOE

Autre conseil, les véhicules équipés d’une batterie au lithium, comme la Renault Zoé, offrent une autonomie et une longévité plus conséquente qu’un véhicule disposant d’une batterie au plomb.

La voiture télécommandée de mon enfant perd de la puissance lorsque les piles sont usées, en sera-t-il de même pour mon véhicule électrique ? Possible en effet, la dégradation de la batterie de votre véhicule électrique pourrait avoir une influence sur sa performance. Perte de vitesse, de puissances, rien n’est à épargner. Comment évitez cela ?

Pour faire durer la batterie de votre véhicule électrique plus longtemps, il existe quelques méthodes qui ne vous seront pas inconnues car pour certaines, vous le faites déjà au quotidien notamment avec vos téléphones, ordinateurs ou autres engins électriques.

  • Ne pas attendre d’être sous les 20% pour recharger son véhicule.

  • Ne pas laisser son véhicule trop souvent inactif. Les batteries n’aiment pas trop rester sur le parking ou au garage pendant trop longtemps

  • Ne pas charger son véhicule au maximum, privilégiez les petites recharges régulières. Lors des recharges longues et complètes, les composants de votre véhicule vont se mettre à chauffer et atteindre de fortes températures. C’est comme si vous laissiez votre smartphone brancher toute la nuit, l’arrière de votre écran sera bouillant. Faites de petites recharges quotidiennes afin d’éviter votre véhicule de monter en températures.

  • Privilégiez les charges lentes. Difficile à entendre je vous l’accorde. Personne n’a envie d’attendre 10 à 20 heures pour voir son véhicule se recharger mais ce type de recharge permet une nouvelle fois d’éviter la surchauffe des composants. La charge rapide est pratique et utile mais à force, elle endommagera votre batterie.

  • Ne pas utiliser son véhicule électrique juste après une recharge afin de faire redescendre la température. Même principe avant la recharge, si vous venez de rouler, attendez quelques minutes que votre voiture refroidisse.

  • Adoptez une conduite souple. Comme pour un véhicule thermique, pour moins consommez, il faut lever le pied. Ici c’est pareil. Évitez les fortes accélérations qui font chauffer la batterie.

  • Enfin, prenez soin de votre véhicule, offrez lui un garage ou une place à l’ombre. L’été, le soleil fera chauffer votre véhicule et la clim endommageront fortement la batterie. L’hiver, ce sera le dégivrage et le chauffage. Le véhicule électrique est comme le bon vin, il faut le préserver dans un endroit ni trop chaud, ni trop froid.

Dernière petit conseil, pour votre facture d’électricité cette fois. Si vous disposez d’une borne à domicile, programmez la recharge pendant les heures creuses.

Les véhicules électriques sont encore assez fragiles sur différents aspects mais comme pour un véhicule thermique, si vous entretenez bien votre voiture, elle vous emmènera partout.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1698-10462-planeterenault-amp0-device-1932964587