Accueil >  Thématiques  >  Securité routière - Vie auto  > 

Malus écologique 2019: le nouveau barème dévoilé

Bien que les nouvelles normes WLTP vont provoquer une augmentation de la consommation officielle et donc, du malus écologique, le gouvernement continu de durcir les barèmes du malus écologique, au détriment bien sur des automobilistes.
Malus écologique 2019: le nouveau barème dévoilé
Par le 28/09/2018

Ainsi, dans la foulée du projet de loi des finances -il n'y a pas de hasard- le barème 2019 a été dévoilé officiellement.

Dès le 1er janvier, le malus va débuter à partir de 117 grammes de CO2 / km, contre 120 grammes en 2018, avec un montant, certes raisonnable, de 50 €.

L'ajustement concerne toute la grille, le gouvernement ayant décidé de décaler d'un petit gramme tous les montants de la grille 2018. Par exemple quand jusqu'alors un véhicule rejetant 160 gr était taxé à hauteur de 4 050 € en 2018, il sera désormais taxé en 2019 à hauteur de 4 253 €, soit l'équivalent de 161 gr en 2018.

L'Etat n'est pas prêt pour la norme WLTP, une bonne nouvelle pour les clients

Bien qu'annoncée depuis bien longtemps, le gouvernement n'est pourtant pas encore prêt pour la nouvelle norme WLTP qui vient d'entrer en vigueur. Ainsi, pour le calcul de ses (chères) taxes qu'il aime tant, il utilise la valeur WLTP la plus basse (celle-ci variant avec les équipements choisis), qu'il transforme ensuite en équivalence NEDC via une simple formule mathématique. Au passage, quelques grammes peuvent se rajouter, mais cela reste un moindre mal pour les clients. Mais cette relative bonne nouvelle ne durera pas. Seule l'année 2019 fonctionnera ainsi.

Si l'acheteur d'une petite Twingo SCe 70 (pas spécialement un foudre de guerre...) devra payer 140 € de taxe, l'acheteur d'une grosse Audi, BMW ou même Ferrari continuera de payer la même taxe qu'une Mégane RS, soit 10 500 €. Une fois encore, les véhicules les plus polluants seront finalement relativement assez peu impactés, comparé à la voiture de monsieur tout le monde.

Quand aux voitures élecriques, le bonus de 6 000 euros (dans la limite de 27% du prix total) devrait être reconduit.

 

Rejet de CO2 (g/km) Taxe 2018 (€) Taxe 2019 (€)
116 et moins 0 0
117 0 50
118 0 55
119 0 60
120 50 65
121 53 70
122 60 75
123 73 90
124 90 113
125 113 140
126 140 173
127 173 210
128 210 253
129 253 300
130 300 353
131 353 410
132 410 473
133 473 540
134 540 613
135 613 690
136 690 773
137 773 860
138 860 953
139 953 1050
140 1050 1153
141 1153 1260
142 1260 1373
143 1373 1490
144 1490 1613
145 1613 1740
146 1740 1873
147 1873 2010
148 2010 2153
149 2153 2300
150 2300 2453
151 2453 2610
152 2610 2773
153 2773 2940
154 2940 3113
155 3113 3290
156 3290 3473
157 3473 3660
158 3660 3853
159 3853 4050
160 4050 4253
161 4253 4460
162 4460 4673
163 4673 4890
164 4890 5113
165 5113 5340
166 5340 5573
167 5573 5810
168 5810 6053
169 6053 6300
170 6300 6553
171 6553 6810
172 6810 7073
173 7073 7340
174 7340 7613
175 7613 7890
176 7890 8173
177 8173 8460
178 8460 8753
179 8753 9050
180 9050 9353
181 9353 9660
182 9660 9973
183 9973 10290
184 10290 10435
185 et plus 10500 10500

Que peut-on attendre en 2020

Pour l'année suivante, on peut parier sur une nouvelle augmentation du malus que ce soit au niveau de la grille en elle-même. Mais ce n'est pas tout car l'application de la norme WLTP qui fera de facto grimper les rejets de CO2 va de nouveau alourdir la facture des acheteurs de voitures neuves.

MAJ: la grille du malus automobile 2020 a été dévoilée. Celle ci-n'est cependant pas encore définitive.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif