Hausse du prix des assurances

Hausse du prix des assurances
Après une relative stagnation depuis 2-3 ans, les tarifs des assurances, et notamment celles liées à l’automobile vont augmenter cette année, de l’ordre de 2 à 3% selon le cabinet spécialisé Facts & Figures.
Par Loic FERRIERE le 09/02/2018



Des hausses inégales selon les profils

Si la moyenne de la hausse est de 2 à 3%, en réalité, elle ne sera pas identique selon les profils de conducteurs, jugés à risque ou pas selon l’assureur, ou encore selon leur fidélité.

Cette hausse risque d’être surtout appliquée sur des contrats déjà existants. En effet, certaines compagnies cherchent à acquérir de nouveaux clients, et baissent ainsi les tarifs pour les bons profils qui cherchent à changer d’assureur. Forcément, devant une politique agressive sur les prix pour appâter les clients, la compagnie doit se rattraper en répercutant le manque à gagner sur les clients fidèles qu’ils soient dits « à risque » (jeune conducteur, avec malus, résilié, ayant subi trop de sinistres même avec aucune responsabilité, habitant ou travaillant dans une zone « compliquée »,…) ou non. Et dans ce cas, la hausse pourrait bien dépasser les 3%.

Bien sûr, de nombreux autres critères sont pris en compte pour établir le type de profil et la « cotisation » associée. La liste complète des critères est disponible sur le site de la Fédération Française de Assurances:  https://www.ffa-assurance.fr/content/comment-sont-etablis-les-tarifs-assurance-auto


La résiliation facilitée grâce à la loi Hamon

Fini le piège de la reconduction tacite ! Après la loi Chatel qui avait déjà amélioré la vie des assurés, avec la loi Hamon, la résiliation est encore plus simple si le contrat a plus d’un an. Comme souvent, la fidélité ne payant pas, il peut être intéressant de faire jouer la concurrence.

Ainsi, pour se faire une idée, le plus pratique et le plus rapide est d’utiliser un comparateur d’assurance en ligne pour économiser sur son assurance auto. Après avoir rempli un questionnaire très (trop ?) exhaustif- ces sites proposent de comparer plusieurs offres, avec la possibilité de signer immédiatement le nouveau contrat. En bonus, la loi Hamon oblige le nouvel assureur à faire les démarches auprès de l’ancien pour résilier le contrat, le tout dans un délai de 1 mois.

Le second avantage de ce type de services est à mettre au profit du coût puisque les tarifs sont soit légèrement inférieurs soit identiques, mais jamais supérieurs à ce qui aurait été obtenu directement auprès de l’assureur.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.