Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

Kadjar restylé (2018)

L’actuel Kadjar souffre face au Peugeot 3008, plus transgressif et innovant. Renault n’a pas dit son dernier mot, et prévoit cette année le repoudrage de son Kadjar. Cela sera t-il suffisant ? Pas sur loin de là !
Kadjar restylé (2018)
Par Team Planète Renault le 19/06/2018

Après un bon début de carrière, les ventes du Kadjar se sont quelque peu effondrées. Concurrencé en interne par le Scénic, et surtout en externe par le modèle Peugeot, notamment en France, le Kadjar est à la peine.

Pour autant, pour Renault, il ne s’agit pas d’une mauvaise affaire, loin de là. Très proche de son cousin nippon Qashqai, il n’a pas été très couteux pour Renault de le commercialiser tout en lui permettant d'occuper valablement le terrain.

Un restylage léger à l’extérieur…

Comme à l’ordinaire, à mi-carrière, ce Kadjar va donc évoluer. Extérieurement, point de révolution, seules de subtiles modifications seront mises en œuvre, comme les boucliers par exemple.

Contrairement au Koleos, les feux de jours en forme de griffe ne devraient pas être proposées, comme on peut le voir sur les mulets qui tournent actuellement sur certaines routes.

…mais plus important à l’intérieur

C’est surtout dans l’habitacle que les évolutions devraient être notables.

En effet, la planche de bord actuelle, très classique, devrait évoluer pour se rapprocher de ce que propose Renault sur le reste de sa gamme, avec notamment un écran mieux intégré et de taille supérieure.

Tableau de bord Kadjar
La planche de bord devrait grandement évoluer

Les équipements proposés seront également mis au goût du jour, notamment sur la partie navigation & multimédia ainsi que les aides à la conduite

De nouveaux moteurs, dont le 1.3 TCe et le 1.5 Blue dCi

Le Kadjar va profiter des derniers moteurs, et notamment en essence, le 1.3 TCe qui équipe déjà le Scénic et la Mégane, en lieu et place du l’ancien 1.2 TCe (H5FT). Plus coupleux, avec un apétit moindre, il n’aura aucun mal faire oublier son prédécesseur, et permettra de procurer un agrément de conduite bien supérieur.

Ce nouveau bloc, que l’on retrouve également chez Mercedes, devrait être proposé en 115, 140 et potentiellement 160ch, en remplacement du 1.6 TCe (M5Mt).

En Diesel, point de changement, si ce n’est que le 1.5 dCi devrait passer en « Blue dCi », c’est-à-dire avec le système SCR permettant de réduire les rejets de Nox. Au passage, le bloc devrait gagner quelques petits chevaux supplémentaires (115ch) comme pour le nouveau Duster 2018. Quand au 1.6 dCi, lui aussi devrait passer en Blue dCi pour les puissances comprises entre 130 et 165ch.

Le Kadjar restylé sera révélé au public dans quelques semaines à l’occasion du Mondial de l’Auto qui aura lieu à Paris en octobre.
 

 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.