Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

La Mégane R.S Trophy R surprise sans camouflage

La présentation de la Mégane R.S la plus efficace se rapproche de plus en plus, en témoigne les photos et vidéos prises lors d’une séance publicitaire officielle sur le circuit du Nürburgring en Allemagne.
La Mégane R.S Trophy R surprise sans camouflage
Par le 08/04/2019

A ne pas louper: Article Mégane 4

Ces nouveaux clichés font suite à ceux parus il y a seulement quelques jours où la version la plus ultime à ce jour de la sportive compacte française était apparues encore affublée de toutes les protections qui sont d’usage lors de ces essais.

Pour les besoins d’un tournage promotionnel, la sportive Mégane R.S Trophy R a donc du lever sa tenue de camouflage pour se montrer sous son vrai jour devant les appareils officiels, et donc, également officieux.

Un seul objectif reprendre son titre

Le circuit allemand est depuis de nombreuses années LE lieu pour promouvoir les sportives, et établir au fil des générations de nouveaux records de vitesse. Cela a toujours été le cas depuis la Mégane 2 RS qui à chaque fois a obtenu le record de piste des véhicules à traction avant.

Si Renault a toujours obtenu ce record, la concurrence n’est pas resté sans rien faire, et nombreux sont ceux à l’envier, et parfois même à l’obtenir. C’est ainsi le cas actuellement de la Honda Civic R, tandis que la prochaine Seat Leon Cupra ambitionnera forcément la même chose. Renault ne pouvait donc pas rester les bras croisés et se laisser dépasser sans rien faire.

Des améliorations au profit de la performance

Pour y arriver, la Mégane conservera bien sur son moteur 1.8 turbo actuel. A la vue de l’entrée d’air spécifique que l’équipe de Renault Sport a ajouté au niveau du capot, on peut parier sur une petite augmentation de la puissance, de l’ordre de 10 à 15ch. Même si aucune information ne peut le confirmer pour le moment. Mais on imagine mal que cet artifice n’aurait d’autre but que le design. Pourquoi ajouter cet appendice si ce n’est pour mieux faire respirer le moteur afin de le gaver d’avantage d’air pur et frais ?

Pour grappiller quelques dixièmes, voire plus, de secondes, cette Mégane R.S s’équipe également d’un nouveau dispositif de freinage plus mordant et plus endurant. Car si la puissance est importante dans les lignes droites, pouvoir freiner plus tard à l’entrée du virage l’est tout autant, si ce n’est plus.

On allège, on allège…

Le poids est l’ennemi de la performance, ce n’est pas nouveau. Par conséquent, tout ce qui n’est pas utile doit être supprimé. Exit donc très probablement la banquette arrière. Exit également, et c’est une certitude, les antibrouillards en forme de drapeaux à damiers sur le bouclier avant. Exit peut-être aussi le système de climatisation qui représente quelques kg notables sur la balance.

Et surtout, beaucoup avancent (peut-être à tort) le possible abandon du dispositif 4Control constitué des 4 roues directrices, certes très efficace sur les circuits sinueux, mais assez inutile sur le Nürburgring et… lourd.

Il reste encore pas mal d’hypothèses à confirmer ou infirmer, mais une chose est sure, sa présentation officielle n’a jamais été aussi proche. Pour autant, il faudra certainement encore patienter un peu pour avoir plus d’information à son sujet, et notamment le prix qui sera à coup sûr bien supérieur à 40 000 € étant donné que la version Trophy est déjà affichée à plus de 39 000 €. De quoi la rapprocher un peu plus d’une Alpine A110 en terme financier.

 

'

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif