Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Renault Clio / Peugeot 208, le choc des citadines

Le match Clio 4 – 208 a largement tourné à l’avantage de la Renault que ce soit en France ou en Europe. Mais l’arrivée d’une nouvelle génération des deux citadines remet les compteurs à zéro.
Renault Clio / Peugeot 208, le choc des citadines
Par le 06/02/2019

A ne pas louper: Article Clio 5

Renault a présenté il y quelques jours sa nouvelle Clio 5, qui joue la continuité. De son côté, Peugeot garde encore sa nouvelle 208 dans ses cartons. Mais les cartons vont bientôt s’ouvrir et dévoiler leur contenu car les deux citadines seront présentées officiellement au public lors du prochain salon de Genève qui ouvrira ses portes le mois prochain.

Les deux concurrentes vont ainsi faire leur première mondiale, et vont se livrer à une véritable guerre commerciale dans les mois à venir. Renault partira avec un léger avantage puisque sa Clio sera disponible pour l’été, tandis que Peugeot attendra le dernier trimestre de l’année.

Renault Clio ou Peugeot 208, deux modèles stratégiques

Pour les deux constructeurs français, leur citadine est stratégique. En France, le segment représente 55% du volume total des voitures immatriculées en 2018, tandis qu’en Europe il dépasse les 40%. Le droit à l’erreur n’existe donc pas.

Les deux nouvelles citadines auront du pain sur la planche, surtout pour la Clio. Depuis sa commercialisation en 2012, cette dernière a frappé fort, très fort même, en devenant le modèle le plus vendu en France, tout segment confondu. Même son de cloche en Europe, où l’année dernière, la citadine était encore la plus vendue en Europe sur son segment, et ce, pour la 6ème fois consécutive avec un total de plus de 320 000 unités auxquelles, il faut ajouter la version Estate… Derrière elle, on retrouve la Polo avec « à peine » plus de  300 000 unités, la Ford Fiesta et la Peugeot 208 (environ 250 000 unités). Encore mieux, la Clio se classe juste derrière la Golf au hit-parade des meilleures ventes tout segment confondu.

Pour Peugeot, la pression sera un peu moins forte. La 208 s’est très bien vendue en France, mais en Europe, elle a été assez vite distancée, et même, talonnée par la Citroën C3. Pour autant, le constructeur sochalien revendique tout de même 2,1 millions de ventes de sa 208. Mais cela représente à peine plus de la moitié de la 207 (4,1 millions) et presque 5 fois moins que la 206. Malgré tout, cette dernière a eu une durée de vie bien plus longue (notamment avec la 206+)  et a été très écoulée sur certains marchés, comme en Iran, chose que la 208 ne peut revendiquer suite aux sanctions économiques qui touchent le pays.

Les armes et faiblesses de la Clio face à la 208

Face à la 208, Renault a choisi de jouer la continuité sur le plan du style, tout en accentuant son allure dynamique. Mais surtout, c’est à l'intérieur de la Clio 5 que Renault a beaucoup travaillé, que ce soit sur la présentation ou sur la qualité. Du côté des équipements, Renault a fait le choix du tout numérique, avec notamment une large interface tactile, chose encore jamais vue sur ce segment.

Intérieur nouvelle Clio 5

Du côté de la 208, finies les formes molles et pataudes, place à quelque chose de bien plus dynamique également, sur la lignée de la dernière 508. L’habitacle reprendra les codes de l’ « i-Cockpit » autour duquel Peugeot communique beaucoup. Une instrumentation digitale est également prévue, même si on ne sait pas s’il s’agira d’un équipement de série dès le premier  niveau de finition.

Du côté technique, les deux françaises auront droit à une nouvelle plate-forme, la CMF-B chez Renault, et la CMP chez Peugeot. Sous le capot, les moteurs actuels de la 208 seront repris tout comme, dans les grandes lignes, chez Renault.

A une version totalement électrique de la 208 qui culminera à 136ch. avec une batterie de 50 kW, Renault apportera deux réponses. D’une part la future Zoé, qui sera présentée cette année, mais aussi une version hybride non rechargeable avec une petite batterie de 1,2 kW qui permettra de faire baisser la consommation sans exploser les coûts et ce, dès l’année prochaine (2020). Pour une solution hybride, la 208 devra patienter

Du côté des sportives, Renault devrait proposer une Clio 5 R.S, en plus de la finition R.S Line. Renault dispose là d’une vraie marque de fabrique, grâce à son historique dans le monde des voitures sportives. Peugeot avec sa GTI jouit également d’une certaine image de marque. Mais il se dit que la nouvelle venue pourrait être totalement électrique.

Clio ou 208, même combat : la production délocalisée

Contrairement à la génération actuelle, Peugeot ne pourra prôner son « Made In France » sur sa 208. Cette dernière, comme la Clio, verra sa production délocalisée hors de France. Quand Renault a choisi la Turquie et la Slovénie, Peugeot a préféré la Slovaquie pour sa production européenne. A noter qu’une (toute) petite partie de la Clio pourrait être produite en France à Flins, aux côtés de la Zoé.

Pour trouver une citadine réellement française, il faudra désormais se tourner vers… les japonaises comme la Toyota Yaris ou la Nissan Micra qui partage également sa plate-forme avec les Clio 5 / Zoé 2 et qui est produite dans l’usine… Renault de Flins.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.