Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Renault prépare l'arrivée du Captur Hybride

L'usine espagnole de Valladolid qui produit le Captur mais aussi le petit quadricycle Twizy va voir ses chaînes de production évoluer pour pouvoir accueillir l'électrification du Captur.
Renault prépare l'arrivée du Captur Hybride
Par Team Planète Renault le 02/11/2018

Pour cela, l'usine se sépare de la ligne de production du Twizy qui sera désormais assemblé en Corée dans l'usine Renault Samsung Motors de Busan.

Le petit quadricycle qui n'a pas connu un grand succès malgré ce que l'on entend chez Renault, que ce soit les vendeurs en concessions ou certains dirigeants, va donc quitter l'Europe, même s'il continuera d'y être commercialisé.

Depuis ses débuts en 2012, ce sont près de 25 000 unités qui ont été produites, plus de la moitié étant exportée, dont beaucoup en Corée. Rien de plus logique donc de la rapprocher de son premier marché ce qui permettra en plus, de réduire les coûts.

Le futur Captur hybride Plug-in (rechargeable) dès 2020

Jusqu'à présent, il n'occupait qu'une petite équipe de 33 personnes (contre le double prévu initialement) qui sera réaffectée au futur Captur hybride rechargeable, qui pour rappel, disposera d'une batterie de près de 9.8 kWh permettant une autonomie comprise en 50 et 60 km, voir plus selon le type de trajet.

Avant cela, la Clio (produite principalement en Turquie) sera la première vraie hybride de la nouvelle gamme dès 2019, mais celle-ci ne disposera pas de la solution rechargeable, et ne pourra donc pas bénéficier de la future prime à la conversion de 2 500 €.

A l'inverse, dès 2020, le Captur pourra en bénéficier. Suivra ensuite la Mégane, puis probablement le Kadjar, assemblé dans la même usine que la Mégane (Palencia).

 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.