Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

Espace 5 restylé (2020)

Commercialisé depuis 2015, l’Espace accueille avec bienveillance un restyling qui lui permet de se remettre au goût du jour, que ce soit concernant les moteurs, mais aussi ses équipements.
Espace 5 restylé (2020)
Par le 26/11/2019

Comme nous l’avions annoncé, l’année 2019 se termine avec l’Espace restylé, une icône chez Renault, mais qui, sauf retournement de situation improbable, n’aura pas de descendance et sera jusqu’à nouvelle ordre, le dernier de sa lignée.

Renault ne laisse cependant pas tomber son modèle, même si les nouveautés restent très discrètes. Les principales se situent extérieurement au niveau des projecteurs adaptatifs (LED MATRIX VISION) qui offrent à l’Espace un regard légèrement différent, sans perdre pour autant la signature lumineuse dite “C-Shape”. 

Projecteur Matrix Vision Espace 5 2020

Ce type de projecteurs est plus performant en terme d’éclairage, tout en éblouissant moins les autres usagers, grâce à l’adaptation constante du faisceau selon le trafic et la présence de voitures devant, ou arrivant en face. Cette innovation est rendue possible grâce à la caméra du véhicule qui surveille son environnement et qui est capable de détecter un véhicule à plus de 550m. Par ailleurs, ces feux sont également capable d’éviter l’effet de reflet sur les panneaux de signalisation en créant des zones d’ombres via l’extinction de certaines LED.

A l’avant, le bouclier évolue également, tout comme la grille de calandre, faisant la part belle au chrome. A l’arrière, là encore, le bouclier est redessiné. Il intègre deux sorties d’échappement qui deviennent ovales. D’autres petites nouveautés à l’intérêt encore plus limité sont également de la partie, comme une nouvelle teinte rouge disponible uniquement en finition Initiale Paris, ou encore de nouvelles jantes 20’’ toujours sur la finition Initiale.

A l’intérieur, outre une finition encore plus soignée sur l’Initiale Paris (cuir, double surpiqûre,...) et des prestations premium (sièges massants, chauffants et ventilés, réglages électriques 10 voies, appuie-tête Relax, vitres latérales feuilletées pour réduire les bruits d’air,...)  on relève surtout une console centrale qui évolue légèrement et qui intègre une nouvelle zone de rangement fermée. La très belle commande “e-shifter” est toujours de la partie, permettant de dégager de l’espace, notamment pour offrir une zone de chargement du smartphone par induction.

Habitacle Espace 5 2020

L’habitacle profite toujours d’une forte luminosité grâce au toit vitré de 2,8m², qui peut, selon les versions s’ouvrir.

Le nouveau EasyLink est bien de la partie

Inauguré par la Clio, nouvelle Zoé puis le nouveau Captur, la nouvelle tablette tactile Easy Link est bien sur présente sur l’Espace en remplacement du R-Link 2. Son écran de 9,3 pouces positionné en mode portrait est légèrement orienté vers le conducteur afin de le manipuler avec plus de facilité. Comme sur les autres modèles, il intègre bien sur la navigation, la connectivité 4G, la compatibilité avec Android Auto et Apple Car Play, ainsi que la barre de recherche Google, le prix des carburants, et l’info trafic en temps réel.

Regroupés sous l’appellation Easy Connect, différents services sont présent sur une application pour Smartphone qui permet de “dialoguer” avec la voiture en dehors de celle-ci: localisation,  fin/début de l’itinéraire à pieds, déclenchement des feux, programmation du trajet,... A termes, on pourrait imaginer aller bien plus loin lorsque les voitures seront réellement autonomes.

Face au conducteur, sur les versions Intens et Initiale Paris, le tableau de bord est 100% numérique via un écran de 10,2 pouces, et donc, personnalisable. Il inclut la navigation 3D, dont les principales indications sont également rappelées sur l’affichage tête haute.

Parmis les autres équipements que l’on peut citer, l’installation audio Bose est toujours bien présente, incluant 12 haut-parleurs, tout comme le hayon motorisé qui s’active en passant le pied sous le bouclier arrière.

5 ou 7 places mais avec une modularité toujours limitée

Bien que cet Espace ne puisse plus revendiquer les mêmes aptitudes que ses prédécesseurs en matière de modularité, l’Espace reste cependant disponible en 5 ou 7 places, via l’ajout de deux sièges supplémentaires en 3ème rangées. Ces derniers peuvent être repliés et rangés dans le plancher, ce dernier devenant alors totalement plat, permettant de disposer d’un volume de chargement de plus de 2 100 litres.

Espace 5 avec 7 places

Pour ce faire, la manipulation est aisée puisque les sièges se replient seuls ( de manière globale ou un par un) grâce à la fonction “One Touch” disponible directement depuis le coffre, ou depuis l’Easy Link. Par contre, relever les sièges sera manuellement.

La conduite autonome de niveau 2

L’Espace ne pouvait pas se laisser distancer par les Clio et Captur en matière d’équipement techno. La conduite autonome ne pouvait donc pas passer à  côté de l’Espace, même si, par conduite autonome, on entend surtout le maintient dans la voie, et la gestion des distances de sécurité dans les embouteillages et sur autoroute, le tout en conservant les mains sur le volant. L’assistant Autoroute & Trafic (c’est son nom) permet également de totalement s’arrêter puis repartir seul, sans action du conducteur, dans un délai de 3 secondes.

Ce n’est bien sur que le début de la conduite autonome, mais quoiqu’il en soit, la législation ne permet pas actuellement de faire mieux que le niveau 2.

Une nouveauté également, celle du Park Assist, qui permet désormais de se garer seul. En effet, alors que jusqu’à présent, le conducteur devait conserver l’usage des pédales et délaisser la direction, la fonction évolue afin de devenir totalement autonome, si ce n’est une légère impulsion pour ordonner au véhicule de réaliser la manoeuvre. Un choix moins perturbant même si délaisser la manoeuvre au véhicule reste quelque peu perturbant.

Couplés à la conduite autonome, on retrouve la panoplie habituelle des ADAS, comme l’alerte de somnolence, la caméra à 360°, le détecteur d’angles morts, l’alerte de franchissement de ligne, la reconnaissance des panneaux, le freinage actif d’urgence avec détection des piétons, etc..

Suspensions pilotées, 4Control et Multi-Sens

Equipement commun à toute la gamme, le Multi-Sense est bien sur conservé. Il se pilote avec l’Easy Link ou grâce à une commande spécifique. Trois modes, plus un personnalisé permettent d’agir sur bon nombre de paramètres qui vont modifier le comportement de la voiture: réponse du moteur, rapidité de passage des vitesses, ambiance lumineuse, sonorité du moteur, assistance de la direction,...

Le système 4Control (4 roues directrices) qui braque les roues arrières dans le même sens que celles de l’avant, ou à contre-sens selon la vitesse peut également être paramétré via le Multi-Sense. A noter qu’il s’agit d’un équipement optionnel.

Enfin, l’amortissement piloté qui selon l’état de la route, ou le type de conduite, adapte la réponse des suspensions, peut lui aussi être configuré via le Multi-Sens.

Un moteur essence et deux moteurs Diesel sur l’Espace restylé, consommation et malus écologique

L’Espace aura été le dernier de la gamme Renault à disposer des dernières générations de moteurs, chose rendue obligatoire depuis l’arrivée des nouvelles normes WLTP. Désormais, exit le 1.6 dCi Twin-Turbo, Renault le remplace par le bloc 2.0 Blue dCi de 160ch., complété par le même moteur en version 200ch.

Fabriqué en France en Normandie, dans l’usine de Cléon, ce moteur fait preuve depuis plus de 10 ans d’une excellente fiabilité, et d’un agrément de conduite unanimement reconnu. La version 160ch. délivre un couple de 360 Nm disponibles dès 1 500 tr/min, tandis que la version 200ch. offre un couple de 400 Nm disponible légèrement plus haut, dès 1 750 tr/min.

Nouvel Espace restylé

Les deux versions sont équipées d’un filtre de type SCR pour la dépollution des particules de NOx, et sont associées uniquement à la boite de vitesse à double embrayage EDC6.

En essence, un seul bloc est proposé, le 1.8 TCe 225. Ce 4 cylindres est une version assagie du moteur que l’on retrouve sous le capot de l’Alpine A110 S ou encore de la Mégane R.S. Il est associé à une boite auto à double embrayage EDC7. Si l’offre essence est disponible dès son lancement, en revanche, son avenir sur la gamme Espace semble menacé à moyen terme.

Moteurs Espace 5 restylée
  TCe 225 Blue dCi 160 Blue dCi 200
Nom de code M5Pt M9R M9R
Cylindrée 1 798 1 997 1 997
Puissance 225 ch. 160 ch. 200 ch.
Couple 300 Nm 360 Nm 400 Nm
Injection Directe Directe

Directe

Consommation (mixte) 7,6 l / 100 5,1 l / 100 km 5,3 l / 100 km
Rejets Co2 (gr/km) 174 135 139
Malus 2020 * 12 012 € 1 172 €

1 761 €

Voir prix et barème du Malus écologique en 2020


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif