Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

Clio 5 - Exterieur (2019)

Un peu à l’image des voiture allemandes, Renault a misé sur la continuité pour dessiner sa nouvelle Clio, sans créer de rupture stylistique, contrairement à l'habitacle, qui lui, fait quasiment table rase du passé.
Clio 5 - Exterieur (2019)
Par Team Planète Renault le 29/01/2019

A coup sur, un automobiliste non averti aura du mal à voir en elle une véritable nouvelle Clio, tant qu’il ne prendra pas place à bord.

Ainsi, et même si la révolution a tout de même lieu à l’intérieur (voir Clio 5: la révolution dans l'habitacle), le nouveau best-seller de la marque joue la continuité. Pourtant, les différences sont plus importantes qu’il n’y paraît.

Habitacle Clio 5

Une Clio 5 légèrement plus courte, et plus basse

Techniquement déjà, la Clio utilise désormais la plate-forme commune CMF-B de l’Alliance qu’elle partage avec sa cousine fabriquée en France à Flins, la Nissan Micra.

Outre sa nouvelle plate-forme, la Clio s’est très légèrement raccourcie (-14 mm) pour atteindre désormais 4,048 mètres. Pour autant, Renault annonce une habitabilité meilleure que la précédente génération, et un volume de coffre plus logeable car plus carré, d’un volume total de 391 litres auxquels s’ajoutent les 26 litres de rangement de son habitacle.

Cette nouvelle Clio est également plus basse de 3cm ce qui la fait culminer à 1,44 cm. Ce changement à deux effets notable: d’une part, il améliore son aérodynamisme, mais surtout cela lui procure une allure plus sportive en élargissant sa silhouette.

Future Clio 5

C’est d’ailleurs sur ce point que Renault a voulu mettre l’accent. Les recettes de design de la précédente Clio ont tous été repris, mais ont été peaufinés. On retrouve donc bon nombre d’éléments déjà connus tel les poignées intégrées à la surface vitrée des portes arrières. Très à la mode, le chrome s’invite autour des vitres tandis que les bas de caisses sont creusés, accentuant encore plus cette impression de dynamisme.

A l’avant, toujours pour atteindre le même objectif, le capot intègre désormais des nervures, la calandre a été agrandie pour lui donner un aspect plus « vorace », tandis que le bouclier est moins sensuel mais plus expressif.

gamme clio 2019

Les feux, qui passent en 100 % LED dès le premier niveau de finition ont subis le même traitement. Si leur forme est très proche de ce qui existe actuellement, les griffes de la Mégane viennent s’y ajouter et la signature lumineuse en forme de C chère à Renault est bien sur présente.

Enfin, à l’arrière, là encore, la filiation avec la Clio 4 est évidente. On retrouve un dessin très proche, si ce n’est les feux qui évoluent en gagnant à la fois en qualité perçue et sportivité. Autre ajout subtil, des lignes de chromes font leur apparition.

Renault Clio 5 2019

Une nouvelle griffe R.S Line

Bien conscient que la clientèle s’oriente de plus en plus vers des modèles au look sportif alors que les sportives sont de plus en plus chères, Renault modifie sa gamme en conséquence.

Ainsi, la finition GT-Line va s’effacer au profit d’une inédite griffe R.S Line. Avec la disparition de la version GT, l’ancienne appellation n’avait plus vraiment de raison d’être. Renault en a profité pour mettre à profit la notoriété de la gamme RS en créant cette nouvelle griffe.

Clio 5 RS Line

La marque insiste d’ailleurs sur la fait que ce n’est pas que du marketing et que cette finition va aller plus loin que ne le faisait la version GT Line.

Ainsi, cette RS Line reprend notamment la « lame F1 » en guise de bouclier avant, la calandre en nid d’abeilles, les jantes alliage 17’’, tout comme la partie arrière plus sportive, tout cela, alors que la vraie version RS n’a pas été dévoilée !

Nouvelle Clio RS Line

A l’intérieur, on retrouve les surpiqûres, des sièges spécifiques, des inserts au look (notez bien la notion de look) carbone, le volant en cuir, le flocage RS, le pédalier en alu, et bien sur, les liserés rouges associés à l’ambiance noire.

Cette nouvelle Clio 5 joue clairement la maturité. Plus expressive et plus dynamique, elle dégage également une impression de qualité supérieure. Le slogan « elle a tout d’une grande » lui sied mieux que jamais. Pour autant, cette stratégie, une première chez Renault, est tout de même un risque sur segment très concurrentiel.

Elle pourra tout de même compter sur des équipements très modernes, et une instrumentation full numérique, ainsi que des moteurs derniers cris (notamment en Essence, voir l'article sur la future Clio 5) et un premier niveau de conduite autonome.
 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.