Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

L'Espace 5 restylé (2019)

L'année 2018 a été calme chez Renault, mais l'année 2019 devrait être bien plus animée, notamment par différents restylages (Koleos, Twingo), et notamment celui de l'Espace qui accuse déjà quelques années au compteur.
L'Espace 5 restylé (2019)
Par le 13/12/2018

Dévoilé au Mondial de l'Automobile de Paris en 2014 et commercialisé quelques mois plus tard en 2015, l'Espace actuel a déjà 4 ans derrière lui. Après un bon démarrage, et quelques problèmes de fiabilité, les ventes baissent de plus en plus depuis quelques mois.

En France, qui est pourtant son marché de prédilection, en... l'espace de 10 mois, il n'a trouvé que près de 5 000 preneurs. Des résultats très faibles mais qui n'empêchent pas Renault de continuer à faire évoluer (doucement) son modèle qui vit certainement ses dernières années, comme nous l’avons confirmé dernièrement.

Des évolutions limitées pour le futur Espace restylé

Les changements devraient être vraiment très mesurés. Quelques petites modifications ici ou là sur la partie avant (dessin internes des phares, bouclier) et à l'arrière (bouclier) devraient être les seules vraies nouveautés physiques, comme semblent le confirmer les photos de Carscoop.

L'habitacle, très réussi d'ailleurs, ne devrait pas non évoluer outre mesure si ce n'est des selleries différentes et quelques équipements ici ou là avec surtout une mise à niveau du R-Link, ou plutôt son remplacement par le nouveau système Easylink étudiée par en commun avec l’allié Nissan.

Outre l’Easylink incluant la navigation et la compatibilité Android Auto et Apple Car Play, la liste des équipements devrait également évoluer afin de se remettre au goût du jour. L’arrivée de la nouvelle Clio et du nouveau Captur poussera assurément l’Espace à se mettre au goût du jour sans quoi, il sera difficile aux client de leur demander de débourser 40 à 50 000 euros.

On peut donc légitimement espérer l’arrivée de la conduite autonome de niveau 2 grâce aux différentes ADAS (que l’Espace actuel dispose déjà) telles que l’assistant au maintien dans la voie, le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux,...

La palette de motorisation proche de l'offre actuelle, sans offre hybride

Sous le capot, là encore, peu de nouveautés sont à attendre. Une chose est sûre, la possibilité de voir une offre hybride est totalement à exclure, bien que le marché des flottes d'entreprises soit preneur.  Renault préfère réserver ce privilège à son coeur de gamme. Les Clio, Captur et Mégane seront donc les seuls modèles en 2020 à disposer de la nouvelle offre hybride E-Tech (non rechargeable) et E-Tech Plug-in (rechargeable).

L'offre de moteurs devrait donc être plutôt limitée. Il est probable que l’offre essence qui est actuellement composée du 1.8 TCe 225 soit purement supprimée, la faute au malus écologique. L’offre essence serait ainsi purement supprimée, sauf si, chose improbable, Renault propose le 1.3 TCe de 160ch.

En Diesel, l’offre sera composée du 2.0 Blue dCi 200ch. incluant le système de dépollution SCR. L’actuel 1.6 dCi devrait également être remplacé par le nouveau moteur 1.7 Blue dCi. Enfin, il est probable que seule la boite auto à double embrayage EDC soit proposée.

Selon nos informations, ce léger repoudrage devrait arriver en France à l'automne 2019.

 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif