Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

Twingo restylée (2019)

Plutôt discrète depuis sa commercialisation en 2014, celle qui accuse déjà plus de 4 ans va prochainement passer par la phase restylage comme toute voiture qui se respecte un minimum.
Twingo restylée (2019)
Par Loic FERRIERE le 28/11/2018

Contrairement à la génération précédente, cette Twingo à l'architecture plutôt inédite avec son moteur arrière, fait son bonhomme de chemin sans faire parler d'elle.

Il faut dire aussi que si son design est bien plus marqué que la Twingo 2, à l'inverse, son prix a largement augmenté avec plus de 3 000 € d'écart (il fut un temps pas si lointain où la Twingo 2 était disponible dès 8 000 €).

Si la génération précédente s'offrait un beau top 10, cette  troisième mouture échoue à la porte du top 10, l'écart de prix avec la Clio étant devenu certainement trop faible. Pour autant, elle reste la citadine la plus vendue de son segment, loin devant les C1 ou 107.

La Twingo délaissée au profit de la future Clio 5

Le début 2019 sera consacré à la Clio 5 qui sera dévoilée au public au salon de Genève en mars prochain, après que les premières images officielles soit officialisées certainement fin janvier/début février.

La date de présentation de la Twingo n'est donc pas connue. On pourrait imaginer soit un peu avant la future Clio 5, soit juste après, au printemps.

Un restylage léger

La cousine de la Smart ForFour ne devrait pas évoluer grandement... Renault va certainement se satisfaire du minimum syndical. Pour autant, cette nouvelle image laisse apparaitre une Twingo débarrassée de ses phares additionnels placés hauts sur le bouclier.

En 2014, ils permettaient de faire le lien avec une Twingo 2 qui n'avait pas grand chose à voir avec elle, si ce n'est son nom, et justement, cet effet stylistique qui lui donne cet air sympathique.

A l'heure actuelle, même si la filiation avec le reste de la gamme n'est pas évident, cela lui donne pourtant de la personnalité. Autre nouveauté, les phares semblent perdre leur côté carré pour adopter une forme d'amande. Pour autant, on voit bien que le reste du phare sous le camouflage, laissant à penser qu'il ne s'agit là que d'un artifice pour tromper l'ennemi lors des essais.

Parmi les autres nouveautés, on peu parier sur un dessin interne des phares modifié, et des boucliers avant et arrière modifiés, avec l'adoption possible de la signature lumineuse présente désormais sur toute la gamme du constructeur. Le bouclier avant avec une prise d'air plus importante et la perte des petits feux deviendrait plus classique.

Ce relifting pourrait donc faire perdre un peu la personnalité de la Twingo, en la rendant plus passe partout. Pas sûr que ce soit forcément la meilleure voie à suivre.

Twingo restylée 2019

A l'intérieur, les nouveautés devraient être encore plus minimes, si ce n'est, une mise à jour de l'offre de navigation.

Des moteurs inchangés, et pas de version électrique

Sous le capot, ou plutôt, sous le tapis du coffre, les moteurs ne devraients pas évoluer. Même si on sait que Renault développe un nouveau 1.0 essence, l'actuel bloc TCe 3 cylindres de 90 et 110ch devrait perdurer, tout en adoptant de petites adaptation pour faire face aux normes.

En entrée de gamme, le poussif 1.0 SCe de 70ch. devrait également ne pas bouger.

Si Smart dispose de sa version électrique, ce ne devrait pas être le cas de la Twingo qui préfère laisser la Zoé sur le marché de la citadine électrique.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.