Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

L'Alpine A110 rate de peu le titre voiture de l'année

Bien qu'étant l'une des favorites, l'Alpine A110 n'a finalement pas été élue "voiture de l'année" hier après-midi, en ouverture de l'édition 2019 du salon de Genève. Pourtant, il s'en est fallu de peu tant la victoire s'est jouée sur un détail.
L'Alpine A110 rate de peu le titre voiture de l'année
Par le 05/03/2019 Dernière mise à jour le 07/05/2019

En effet, bien que les 60 journalistes qui représentaient 23 pays européens et 7 grands journaux en Europe spécialisés ou qui laissent une large place à l'automobile (la France étant représentée par l'Automobile Magazine) aient placé la nouvelle "berlinette" en tête du classement avec 250 points à égalité avec la Jaguar I-Pace, cette dernière a finalement été élue à la faveur d'un plus grand nombre de 1ère position.

Sur les différents critères (innovation, sécurité, design, rapport qualité/prix), le SUV électrique de Jaguar a ainsi obtenu 18 fois la première place, contre 16 pour la berlinette Alpine Renault A110. Ces 2 premières places supplémentaires permettent donc au premier SUV électrique de Jaguar, conformément au règlement, de remporter la victoire finale. Une première pour cette élection européenne.

La Jaguar I-Pace remporte ainsi l'élection d'une très courte tête devant la sportive française. Là aussi, il s'agit d'une première pour la marque anglaise, mais aussi pour Alpine.

Classement final du vote 2019:

  • Jaguar I-Pace: 250 Points
  • Alpine A110: 250 Points
  • Kia Ceed: 247 Points
  • Ford Focus: 235 Points
  • Citroën C5 Aircross: 210 Points
  • Peugeot 508: 192 Points
  • Mercedes-Benz A-class: 116 Points

Une sportive unanimement reconnue

Que ce soit la presse européenne ou les clients, et même si elle a raté de très peu le titre de voiture de l'année, tous reconnaissent les qualités de la berlinette des temps modernes.

Les clients ne s'y trompent pas. Les carnets de commandes sont pleins, et l'usine française de Dieppe tourne à plein régime. Sur les 4 premiers mois de l'année 2019, la marque a déjà immatriculé plus de 1 200 unités sur le seul marché français. Une véritable performance qui dépasse les ambitions initiales. Une bonne nouvelle pour cette marque chère au coeur des français qui, tel un phénix, aura du attendre patiemment plus de 20 ans avant de renaître de ses cendres.

7 titres déjà obtenus par Renault depuis la création du trophée en 1964

Depuis sa création il y a plus de 50 ans, Renault a déjà terminé à 13 reprises sur le podium et a obtenu 6 trophées grâce à la R16 en 1966, la R9 en 1982, la Clio de 1ère génération en 1991, la Mégane Scénic en 1997, la Mégane II en 2003, et enfin la Clio III en 2006. Ces 6 distinctions font de Renault le second constructeur à avoir été le plus titré derrière Fiat qui a raflé 9 titres et qui reste donc le constructeur le plus représenté. Juste derrière Renault, on retrouve Ford avec ses 5 titres.

Chez PSA, Peugeot a obtenu 5 titres (dont le dernier date de 2017 avec le 3008 de 2nde génération) et Citroën, 3 titres, le dernier étant celui obtenu par la grande XM en 1990.

A noter que l'année 1991 avait été faste pour Renault, puisque, outre la Clio I, la marque a également obtenu cette même année deux autres titres, celui d'autocar de l'année pour le FR1, et de camion de l'année pour le Magnum.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.