Accueil >  Gamme  >  Aujourd'hui  > 

Renault dépasse les 200 000 voitures électriques

Depuis le début de la commercialisation de sa gamme électrique en 2011, il y a donc 8 ans, Renault a produit plus de 200 000 véhicules électriques, dits ZE pour "Zéro Émission", en Europe, bien aidé par le marché français.
Renault dépasse les 200 000 voitures électriques
Par le 01/03/2019

Renault a ainsi immatriculé en moyenne 25 000 unités par année. Cependant, cette moyenne ne reflète pas la réalité depuis les débuts 2011, puisque la gamme électrique de Renault était représentée par l'unique Fluence ZE, un modèle peu adapté à notre marché, dont le nombre d'exemplaires écoulés en France se compte seulement par centaine.

L'offre de Renault a en réalité réellement commencé avec l'arrivée de la Zoé près de deux ans plus tard, en 2013, ainsi qu'avec le Kangoo ZE destiné aux entreprises. Mais il faudra attendre 2016, et une autonomie réelle passant aux alentours de 300 km en conditions réelles pour voir les chiffres de vente grimper enfin.

En arrivant le premier sur ce marché, Renault est actuellement le plus légitime sur ce domaine. Ainsi, il prend en Europe près de 33% du marché électrique, ce qui en fait un leader inconstesté et incontestable... pour le moment. Car la concurrence arrive en force, avec notamment le coréen Hyundai/Kia, et surtout l'allemand Volkswagen qui veut se racheter après le "Diesel Gate", le scandale des moteurs "truqués", mais aussi PSA avec la 208 électrique courant 2020, suivie du 2008 électrique.

Ventes Renault ZE

2020 sera d'ailleurs une année charnière puisque, outre la 208 ou le 2008 électrique, le marché verra aussi arriver l'Opel Corsa électrique, le clone de la 208, mais aussi la triplette Citigo / Mii / e-Up ainsi que l'ID-3. Des modèles affichés soit dans la même gamme de prix que la Zoé, soit bien moins cher, dans le cas des petites citadines de Skoda, Seat et Volkswagen.

Plus de 100 000 unités de véhicules électriques "Made In France" immatriculés en France

Sur les 200 000 unités, la France représente à elle seule la moitié du total, principalement grâce à la Zoé, dont les ventes ont vraiment décollé depuis 2 ans. En 2018, Renault a d'ailleurs affiché une hausse de 36% de ses ventes, et même de 62% sur le second semestre 2018.

Notre pays représente d'ailleurs le 4ème marché mondial de l'électrique, le premier étant bien sur la Chine.

Fort de constat, Renault estime que d'ici 2022, 1 véhicule sur 10 vendu dans ses concessions sera électrique. Pour le moment, on en est loin, surtout quand on sait que le marché électrique a représenté moins de 2% en janvier, dont 1% pour la seule Zoé. Mais Renault compte commercialiser 8 véhicules électriques contre 4 actuellement (Twizy, Master ZE, Kangoo ZE et la Zoé) ce qui devrait faire monter le volume des ventes.

Pour parvenir à cela, le site de Flins  va doubler sa capacité de production de la future Zoé, tandis que Renault équipe actuellement l'usine de Douai pour pouvoir y produire un nouveau modèle électrique concurrent de la Nissan Leaf.

Par ailleurs, l'usine de Cléon, qui produit actuellement les moteurs électriques, va également évoluer pour pouvoir en sortir 3 fois, incluant d'ailleurs un bloc de nouvelle génération à partir de 2021, probablement pour la concurrente de la Nissan Leaf.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.