Accueil >  Gamme  >  Aujourd'hui  > 

Genève 2019: le programme du stand Renault

Le salon de Genève ouvrira ses portes comme chaque année dans quelques jours, au début du mois de mars. Pour Renault, ce salon sera l'occasion de présenter au public deux grosses (par l'importance) nouveautés.
Genève 2019: le programme du stand Renault
Par le 21/02/2019

A ne pas louper: Article Clio 4 Génération

Ainsi, c'est toute sa gamme de citadines que Renault va renouveler cette année, avec pour chacun des deux modèles qui la compose, une importance très différente. Sans contestation possible, la vraie star sera bien sur la nouvelle Clio, dont les premières photos officielles ont été dévoilées en janvier, qui aura fort à faire face à une concurrence plus forte que jamais. La Twingo, seconde nouveauté qui a elle aussi été présentée officiellement début janvier et dont il ne s'agit que d'un restylage aura moins de pression sur un segment qui génère moins de volume.

Nouvelle Clio: Renault joue la continuité

La 5ème génération de la Clio arrive donc enfin sur le marché, tout comme sa concurrente directe, la nouvelle Peugeot 208, elle aussi présentée à Genève cette année. Les deux citadines jouent donc des coudes jusqu'à leur présentation.

Meilleure vente en France depuis sa commercialisation, meilleure vente européenne de son segment, mais aussi seconde voiture la plus vendue en Europe l'année dernière, la nouvelle venue aura fort à faire si elle veut au moins égaler sa devancière.

Pour ce faire, la nouvelle Clio 5 se contente seulement d'évoluer sur le plan du design et non de faire sa révolution comme l'avait fait la précédente génération en 2012. Mais ceci n'est que la partie visible car en réalité, elle marque une vraie rupture de génération: conduite semi-autonome, hybridation, tableau de bord numérique, écran tactile "géant", ainsi qu'une toute nouvelle plate-forme modulaire appelée CMF.

Une Renault Twingo restylée en douceur

Nouvelle Twingo

Plus discrète que la Clio, la petite Twingo se renouvelle également pour gagner en raffinement et monter en gamme (et en prix...).

Les nouveautés restent discrètes, mais se retrouvent notamment sur la partie avant. Avec ses nouveaux projecteurs, Renault change tout de même pas mal l'esprit de la petite citadine qui joue désormais un peu plus sur les rondeurs, et sur un regards à la fois plus doux et plus malicieux.

On pourrait presque avancer que la Twingo qui n'est qu'un simple restylage, évolue plus sur le plan du style que la Clio 5 qui est elle, un vrai nouveau modèle qui n'a plus grand chose à voir avec l'ancienne génération.

La Twingo fait donc évoluer son design, mais techniquement, le seul vrai changement réside dans l'offre de navigation embarquée puisqu'elle dispose désormais du système connecté Easy Connect conçu en commun avec Nissan (tout comme pour la Clio d'ailleurs) en lieu et place du R-Link. Pour autant, les versions d'entrée de gamme se contentent encore du R&Go qui permet simplement d'utiliser son téléphone comme système audio et de navigation.

Une solution simple et peu coûteuse, certainement le meilleur choix pour une citadine appelée à faire souvent le même parcourt, qui ne nécessite donc pas forcément l'utilisation d'un GPS. Et pour les jours où ce dernier viendrait à manquer, l'application Waze fera parfaitement l'affaire.

A noter que le futur Captur ne sera présenté que lors du second semestre 2019. Il ne sera donc pas présent sur le stand Renault à Genève.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif