Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Le Captur disponible en S-Edition

Il aura fallu attendre plus de 4 ans pour voir le Captur proposer enfin une motorisation capable de rivaliser enfin avec certains de ces concurrents qui disposent d'une cavalerie capable de faire passer le plaisir avant le rationnel.
Le Captur disponible en S-Edition
Par Loic FERRIERE le 12/04/2018

Ainsi donc, le Captur S-Edition, une série limitée lancée pour l’occasion, est désormais motorisé par le nouveau bloc 1.3 de 4 cylindres. Leader de son segment depuis sa commercialisation, le Captur a néanmoins vu revenir sur lui le 2008 en France, à tel point que les deux modèles font désormais quasiment jeu égal.

A sa décharge, le segment s’est considérablement renforcé ces dernières années, avec notamment le C3 Aircross, ou encore les coréens Hyundai Kona et Kia Stonic pour ne citer qu’eux. Mais cela ne expliquer qu'en partie le rapprochement des deux concurrents.

Un Captur S-Edition avant la finition GT ?

Plutôt qu’une finition GT, Renault a préféré -pour le moment- opter pour une série limitée, comme pour la Talisman, qui avec son « S » dans le patronyme, inspire tout de même la sportivité.

Outre son patronyme, sa tenue joue dans la même cours, comme sa teinte bleue exclusive, son toit noir ou gris, ses jantes en 17’’, des surpiqûres bleues dans l’habitacle et sur la sellerie simili cuir / Alcantara,…

Si ce moteur ne va pas représenter le plus gros volume de vente, il aura néanmoins l’avantage de pouvoir répondre à une clientèle qui jusqu’alors allait lorgner chez la concurrence.

Jusqu’alors limité à 120ch, sur un bloc plutôt poussif, le Captur hérite désormais d’un moteur dont les chiffres sont bien plus flatteurs, que ce soit en terme de couple (250 Nm) ou en terme de puissance (150ch), avec en prime, un appétit moindre avec 5.3 l /100 km en boite auto EDC7 (soit 118 g/km CO2) et 5.4 en boite manuelle, le nouveau venu gagne sur tous les tableaux.

Cette frugalité légèrement plus basse en boite auto, se ressent tout de même en termes de performances pures, puisque le 0 à 100 est réalisé en 9.2 s, contre 8.2 en boite manuelle. Un gouffre, mais ses performances sont comparables à ses concurrents.

Les tarifs commencent à 24 600 € en mode manuel, là aussi dans la moyenne, même s’il est affiché légèrement plus cher qu’un Seat Arona (+ 500 €). Pour disposer de la boite auto, il faudra ajouter 1 600  €.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.