Accueil >  NEWS  >  NEWS

Renault accusé de sexisme

Après l’annonce d’un vernis à ongle assorti aux couleurs de la Twingo permettant de faire de petites retouches de carrosserie, le Twingo Nail Polish, Renault est accusé de sexisme par une certaine caste …
Renault accusé de sexisme
Par Loic FERRIERE le 16/06/2017

Et bien oui, dans le monde uniformisé et bienpensant qui est le notre où ne dit plus un « nain » mais une personne de petite taille, où ne dit plus une personne agée mais un sénior, l’annonce d’un vernis permettant de retoucher les petits tracas de la ville sur sa carrosserie a du mal à passer auprès d'une certaine frange de la population.

Ainsi de nombreuses personnes, hommes ou femmes n’ont pas tardées à réagir. Prêtes à tout pour faire parler d’elles et une fois de plus de se victimiser -ou se faire, c’est selon, le défenseur des "opprimé(e)s"- , certaines personnes se placent donc en porte parole de la gente féminine et crient au scandale sur les réseaux sociaux...

Elles estiment en effet, que sous cette annonce, le constructeur laisse entendre que seules les femmes peuvent abîmer leur carrosserie… A l’inverse, elles oublient que le vernis à ongle est assez peu répandu pour le moment chez les hommes.

Pour éviter la polémique, Renault aurait donc du également proposer une mousse à raser permettant de « polisher » la carrosserie de sa Mégane RS, avec le risque de subir le même sort de la part des Ayatollah dont le sexisme est le fond de commerce pour faire parler d’eux. Et que dire des barbus qui hurleraient devant le sous-entendu manifeste de Renault laissant entendre que les imberbes eux, savent prendre soin de leur véhicule… Triste époque.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.